Serbie : C'est à partir de maintenant que les victoires compteront vraiment

FOSHAN (China) - Le géant de la Serbie sait que son équipe nationale fait partie des favorites pour le titre à la Coupe du Monde FIBA 2019, mais il insiste : il faudra d'abord gagner des matchs avant de pouvoir fêter quoi que ce soit.

La Serbie s'est montrée extrêmement convaincante tout au long de sa préparation, avec notamment des victoires contre la France, la Grèce et la Lituanie.

"NOUS NOUS SOMMES PEU-ÊTRE IMPOSÉS CONTRE CERTAINES ÉQUIPES EN MATCHS DE PRÉPARATION, MAIS TOUT SERA DIFFÉRENT DORÉNAVANT."- Boban Marjanovic

À tel point qu'elle a pris la place des USA en tête de nos 'Power Rankings' et que beaucoup d'observateurs la voient aller jusqu'au bout.

"Jusqu'à présent, tout s'est passé à merveille," dit Marjanovic. "Nous adorons représenter notre pays, encore plus à l'occasion d'un événement comme celui-ci. Cela n'arrive pas souvent. Je veux dire, tu t'entraînes toute ta vie pour imiter ceux que tu vois à l'EuroBasket, à la Coupe du Monde, aux JO. Quand c'est ton tour d'y participer, tout prend un nouveau sens. Tu te sens extrêmement bien, nous nous réjouissons tellement d'être là."

Dans le tournoi mondial, il est attendu de Marjanovic et de ses coéquipiers qu'ils dominent le Groupe D, dans lequel ils retrouveront l'Angola, les Philippines et l'Italie. 

Serbie : C'est à partir de maintenant que les victoires compteront vraiment

Marjanovic est confiant, mais il se montre prudent. Il sait que dans un bon jour, chaque équipe est capable de battre les autres. Pour l'impressionnant joueur de 2.22m, il est impératif d'aborder tous les matchs avec sérieux et respect.

"Toutes les rencontres seront difficiles. Toutes les équipes qui sont là sont fortes et elles se sont entraînées aussi dur que nous," explique-t-il. "Une action en attaque, en défense, une faute peuvent changer le cours d'un match. Un joueur peut réussir le plus beau match de sa vie et tu ne peux rien faire contre ça, à part donner le meilleur de toi-même. Notre équipe doit faire preuve d'intelligence et respecter toutes les autres, en particulier nos adversaires. Nous devons nous comporter comme des pros."

Durant les semaines qui ont précédé cette Coupe du Monde, la Serbie n'a perdu aucun de ses matchs amicaux. Elle affiche un bilan de 11-0, donnant aux observateurs le sentiment que les véritables favoris pour le titre, ce sont eux, et non pas les Américains, champions du monde en titre.

Mais posez la question à n'importe quel Serbe, surtout à Marjanovic : il vous répondra d'emblée que la Serbie n'a encore rien accompli. Les Serbes sont conscients de la pression qui accompagne le statut de candidat au titre et les victoires en matchs amicaux n'auront aucune signification s'ils perdent en Coupe du Monde. Ce sont ces rencontres-là qu'ils doivent gagner - celles qui comptent vraiment.

"C'est évident que la Coupe du Monde sera difficile," souligne Marjanovic. "Nous nous sommes peut-être imposés contre certaines équipes en matchs de préparation, mais tout sera différent dorénavant. Nous devons absolument rester concentrés pendant les 40 minutes de chaque match."

FIBA

Retour à l'accueil