Mamadi Diakité classé 3ème au prestigieux camp Nike Élite Basketball Academy

Après avoir renoncé à se présenter à la Draft NBA 2019 suite à des workouts avec de nombreuses franchises dont les Atlanta Hawks et les Sacramento Kings, Mamadi Diakité a été invité à prendre part au prestigieux camp de Nike Basketball Academy à Los Angeles en Californie. La Nike Skills Academy regroupait les 25 meilleurs jeunes prometteurs des États-Unis. Le natif de Konakry a fait sensation lors de ce camp, terminant 3ème sur les 24 joueurs invités derrière les américains Scottie Lewis (Floride) et Khalil Whitney du Kentucky et devant les américains Cole Anthony (North Carolina), Cassius Wintson, et les nigérians Ochai Agbaji (Kentucky) et Udoka Azibuike (Kentucky).

La Nike Skills Academy est devenue un événement incontournable pour les dépisteurs de haut niveau de la NBA et le personnel désireux de suivre les meilleurs talents du basketball universitaires et au lycée. L'analyste en recrutement de Rivals.com pour le basket-ball Corey Evans dégage plusieurs points à retenir de son séjour en Californie dont une aperçue sur Mamadi Diakité.

Mamadi Diakité classé 3ème au prestigieux camp Nike Élite Basketball Academy

Voici que l'analyste américain disait à propos du leader des Virginia Cavaliers:

"Je n'ai pas eu la chance de côtoyer Diakite depuis une période prolongée, depuis qu'il a quitté le high school il y a quatre ans. À l'époque, il n'était qu'un athlète brut qui comptait sur son instinct et son énergie pour influer sur le match. Maintenant, le futur visage du programme de basketball de Virginie est un leader beaucoup plus extraverti et charismatique, doté d'un ensemble de compétences traduisibles qui devrait fonctionner bien au-delà du basketball universitaire. En dépit de toutes les pertes du programme au cours de l'été, les Cavaliers resteront un nom dominant dans le sport si Diakite améliore son jeu d'un autre niveau."

Champion avec Virginia, Mamadi Diakite avait décidé de s’inscrire à la Draft pour tester sa cote et convaincre les scouts qu’il méritait une place au second tour. Finalement, comme Jordan Nwora et d’autres, il a décidé de faire marche arrière, et il effectuera la dernière année de son cursus à partir de la rentrée prochaine.

Ailier fort bondissant, efficace sur transition, le Guinéen s’était fait remarquer en inscrivant le panier de l’égalisation face à Purdue pour arracher la prolongation, et en tournant à 10.5 points, 8.2 rebonds et 2.7 contres de moyenne, contre 7.4 points, 4.4 rebonds et 1.7 contre par match pendant la saison.

Avec désormais une excellente cote qui ne cesse de grimper cet été suite à sa participation au camp de Nike Élite Basketball Academy à Los Angeles, Mamadi Diakité va probablement être drafté en meilleure position lors de la prochaine repêchage. Une chose est sûre, Diakité est déjà prêt à passer le cap lors de sa dernière saison universitaire et se présenter ainsi à la Draft NBA 2020 afin de devenir le deuxième natif de la Guinée Conakry après le franco-guinéen Sekou Doumbouya a être drafté dans la ligue Nord-américaine. 

En attendant, Diakité continue de travailler très dur dans l'espoir de mener les Cavaliers de Virginia vers une autre saison mémorable, histoire de marquer encore les esprits avant de faire le grand saut en NBA. 

Retour à l'accueil