Les 5 raisons pour lesquelles le Mali est un candidat crédible au titre de l'AfroBasket féminin 2019

À l'heure où les huit dernières équipes encore en lice vont s'affronter ce jeudi à la Dakar Arena en quart de finale de l'AfroBasket féminin 2019, notre rédaction a énuméré cinq raisons qui font du Mali un sérieux candidat au titre de champion d'Afrique. Les équipes qualifiées pour les quarts de finale sont : le Nigéria, le Sénégal, le Mali, le Mozambique, l'Angola, la RDC, l'Égypte et la Côte d'ivoire. 

Pourquoi le Mali est un candidat crédible pour le titre de l'AfroBasket féminin 2019 ?

1. Un jeu athlétique. En effet, depuis le début de la compétition, le Mali affiche une certaine sérénité dans son jeu très varié à l'intérieur et sur le périmètre avec Touty Gandega. Avec des joueuses intérieures de grande taille et des shooteuses crédibles, le Mali a de quoi à inquiéter n'importe quelle équipe du tournoi. Le Mali est d'ailleurs la troisième attaque du tournoi avec 153 points inscrits en deux matchs derrière le Sénégal (162) et le Nigéria (181 points). Le Mali a également la troisième meilleure défense du tournoi avec 112 points encaissés en deux matchs derrière le Sénégal (83) et le Nigéria (65).

2. Le Caractère ou autrement dit le Mental. Pendant ses deux premiers matchs, les Aigles ont fait preuve de caractère. Menées face à l'Angola en début de partie, les Aigles Dames n'ont jamais abdiqué, sont revenues à la hauteur de leur adversaire pour ensuite creuser l'écart jusqu'au bout. La République Démocratique du Congo en sait quelque chose également après recue une bonne claque en match de poule. 

3. La jeunesse. Si pour beaucoup, la jeunesse est un facteur négatif, c'est à dire un manque d'expérience, cela ne signifie en aucun cas une faiblesse pour ces joueuses maliennes passées par toutes les catégories confondues au niveau continental et mondial. Certaines joueuses n'ont peut-être pas forcément l'expérience de l'Afrobasket féminin senior, mais leur sens de discipline tactique est hors du commun. A chaque panier inscrit dans le camp adverse, on les voit revenir automatiquement en défense en restant concentré sur l'adversaire. Généralement, toute l'équipe va en contre attaque et c'est tout le monde qui se replie de suite pour faire le sale boulot défensif. Toutes les équipes en sont pas capables en dehors du Nigéria et du Sénégal. Raison pour laquelle la jeunesse est sans doute l'une des forces du Mali dans cette compétition.

4. Aucune pression à gérer. La pression est souvent un facteur qui peut aider une équipe mais généralement, elle a un impact négatif que positif. Le Mali débarque au Sénégal comme un outsider, le Sénégal et le Nigéria étant considérés comme des favoris. Ce manque de pression sur les épaules pourrait permettre à l'équipe de jouer plus librement, d'être en confiance et surtout de tout donner face à n'importe quel adversaire. 
 
5. Le Mali a déjà gagné au Sénégal. C'est un ascendant psychologique énorme. Si les maliennes parviennent à se détacher de la Côte d'ivoire aujourd'hui en quart de finale et ensuite surprendre le Nigéria en demi-finale, elles auront de grandes chances de monter sur la plus haute marche du podium continental. Le Sénégal a une énorme pression à gérer et cela peut lui être fatale en finale devant ses fans. Le Mali n'aura aucune pression et connaît parfaitement les Lionnes mieux que n'importe qui.
À titre de rappel, c'était à Dakar au Sénégal que le Mali avait remporté son titre de champion d'Afrique en 2007. Avec un mélange de jeunes joueuses talentueuses et de joueuses expérimentées comme Meiya Tirera et Mariam Coulibaly, le Mali peut aller au bout si il parvient à sortir du piège ivoirien et à faire chuter les nigérianes en demi-finale. 

Cyrille NGARIO, responsable de News Basket Beafrika 

Retour à l'accueil