Japon : Rui Hachimura porte les espoirs de tout un pays

TOKYO (Japan) - L'ailier Rui Hachimura, dont la cote ne cesse d'augmenter au fil des jours, sera le leader incontesté de la sélection japonaise qui participera à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine.

Le phénomène de 21 ans, issu de la préfecture de Toyama, est le chef de file de l'effectif définitif des 'Akatsuki Five' qui représentera le Japon dans la plus grande compétition mondiale, où les Japonais partagent le Groupe E avec la Turquie, la République tchèque et les USA. 

Shuto Ando
Yudai Baba
Nick Fazekas
Makoto Hiejima    
Avi Koki Schafer    
Ryusei Shinoyama
Kosuke Takeuchi
Daiki Tanaka    
Yuta Watanabe
 Seiya Ando
Rui Hachimura
Joji Takeuchi

Le rendement d'Hachimura sera déterminant pour le Japon, mais il lui faudra aussi pouvoir compter sur l'aide de gars comme Yuta Watanabe, qui évolue en NBA.

Watanabe (2.06m) est un complément parfait à Hachimura. Alors que le rookie des Washington Wizards est une bête en poste bas, le joueur de 24 ans excelle aux tirs extérieurs et il exerce une pression défensive de tous les instants, profitant de son envergure et de son timing.

L'intérieur naturalisé Nick Fazekas aura également un rôle important à jouer. Ses qualités offensives lui permettent de scorer presque à bon vouloir : il a tourné à 27.2 points et 12.5 rebonds de moyenne par match durant les Éliminatoires Zone Asie et même s'il n'arrivera probablement pas à reproduire le même genre de stats à la Coupe du Monde, ses prestations seront cruciales pour le parcours du Japon.

Les piliers de la sélection comme Makoto Hiejima, Daiki Tanaka, Ryusei Shinoyama et Yudai Baba font partie des 12. Ils amèneront de l'assise collective à l'équipe du Japon. Le très aérien Baba est celui d'entre eux qui a le plus de potentiel pour étonner et s'il arrive à rapidement trouver son rythme, le Japon sera un sérieux candidat pour avancer au second tour.

Pour compléter le contingent, il y aura Seiya, Shuto Ando et l'intérieur Avo Koki Schafer. En les sélectionnant, le coach Julio Lamas a choisi de dessiner un peu du futur du Japon, qui passera par les JO de Tokyo 2020 et la co-organisation de la Coupe du Monde FIBA 2023.

Il est intéressant de noter que deux joueurs qui avaient fait leurs débuts lors de l'édition 2006, dernière apparition du Japon dans cette compétition, sont toujours présents : ce sont les jumeaux Takeuchi - Kosuke et Joji. En intégrant l'équipe de cette année, ils auront ainsi l'occasion de 'boucler la boucle' de leur carrière internationale.

FIBA

Retour à l'accueil