Groupe H : la Lutte sera épique

DONGGUAN (China) - Intrinsèquement, les quatre équipes de ce Groupe H ont le talent pour se qualifier pour la phase à élimination directe de la Coupe du Monde FIBA 2019, mais il n'y a que deux d'entre elles qui se sortiront du premier tour.

Trois de ces nations ont été des leaders durant les Éliminatoires de leurs Zones respectives - Australie, Canada, Lituanie, le Sénégal ayant pris le second rang - et elles peuvent raisonnablement viser une place sur le podium final. 

Surnommé le 'groupe de la mort', le Groupe H fera certainement ressortir le meilleur de chacune de ces équipes. Il serait prudent pour elles qu'elles revoient leurs attentes à la baisse avant d'entamer ce premier tour plutôt incertain.

L'équipe à battre : la Lituanie 

Groupe H : la Lutte sera épique

Les demi-finalistes de l'édition 2014 font partie des plus sérieux candidats au titre et ils assument complètement ce statut. Il semble plus que jamais que le moment de briller est arrivé, surtout avec un tableau qui apparaît malgré tout un peu plus ouvert que par le passé. 

Le coach Dainius Adomaitis a assemblé une équipe équilibrée, mélangeant expérience et fraîcheur, impatiente d'en découdre et de franchir un palier sur la scène internationale en se hissant enfin jusqu'en finale.

Avec cinq rescapés de la sélection qui a pris le 4e rang en 2014, les Lituaniens ont bien l'intention de s'inviter à la table des grands du basket mondial. 

Avec Jonas Valanciunas, la Lituanie a un joueur très expérimenté sous les paniers, redoutable aux rebonds défensifs et offensifs, de quoi donner de l'assise à son pays lors des confrontations face aux meilleurs. 

Alignant le néophyte en Coupe du Monde Domantas Sabonis et Mindaugas Kuzminskas, la raquette lituanienne sera musclée, comme l'ont démontré les matchs amicaux.  

La Lituanie peut aussi compter sur de solides arrières, notamment le distributeur Mantas Kalnietis, pouvant ainsi aborder le tournoi avec sérénité. 

Le moment est venu pour la Lituanie de frapper un grand coup, peu importe les adversaires qu'elle rencontrera en cours de chemin. La recette du succès : prendre les matchs les uns après les autres. 

Une autre équipe à battre : l'Australie

Groupe H : la Lutte sera épique

Oui, il y a une seconde équipe à battre - c'est le 'groupe de la mort' après tout. Après s'être imposés contre les USA en match amical, les Boomers affichent une grande confiance et personne ne peut les blâmer pour ça. 

Avec un Patty Mills en forme, un Andrew Bogut dominant et un Matthew Dellavedova extrêmement efficace des deux côtés du terrain, l'Australie a les atouts en main pour réussir quelque chose de mémorable. Joe Ingles vient renforcer ce sentiment, mais les Boomers ne doivent pas brûler les étapes. 

L'Australie affiche une moyenne d'âge de 30 ans, soit l'une des plus élevée de la compétition. La sélection de cette année est à n'en pas douter l'une des plus talentueuses de son histoire. 

FIBA World Ranking, présenté par NIKE 

Groupe H : la Lutte sera épique

L'affiche : Lituanie vs Australie
L'Australie est la plus grosse menace pour la Lituanie. Les Boomers mènent 2-1 aux confrontations directes en Coupe du Monde FIBA, la dernière ayant eu lieu lors de la phase de groupes de l'édition 2014. 

Toutefois, beaucoup de choses ont changé au cours des cinq dernières années et la Lituanie semble prête à prendre sa revanche. Le vainqueur de ce match terminera problablement premier du groupe.

Le Canada n'est pas très loin en terme de qualité. Avec Kevin Pangos, les 'Road Warriors' essaieront de faire honneur à leur pays et d'enregister leur meilleur classement en Coupe du Monde en visant une place sur le podium. 

Pangos, qui a remporté deux titres nationaux en Lituanie avec le maillot de Zalgiris, retrouvera quelques visages familiers. Il sait répondre présent quand son équipe a besoin de lui, comme il l'a démontré durant les matchs de préparation. 

Le Sénégal n'a pas les faveurs des pronostics dans ce 'groupe de la mort', mais avec le leadership de Maurice Ndour et d'Hamady Ndiaye, il conserve des chances de créer la surprise.  

La star : Jonas Valanciunas

Valanciunas est tout simplement une montagne. L'imposant intérieur lituanien a de quoi impressionner ses adversaires, surtout en défense. Sa présence sous les paniers se fait à chaque fois vraiment sentir. 

Ses stats en NBA la saison passée avec les Memphis Grizzlies parlent pour lui. Il comprend l'enjeu et il sait ce que cela représente de porter sur ses épaules les espoirs de toute une nation. Il l'a déjà fait, mais au niveau junior. 

Ses moyennes de 19.9 points et 10.7 rebonds par match avec les Grizzlies ont envoyé un message clair : à Dongguan, il fera tout pour protéger son panier et faire en sorte que chaque possession compte. 

Le plus prometteur : Domantas Sabonis

Groupe H : la Lutte sera épique

Quand votre père est un membre du 'FIBA Basketball Hall of Fame', les standards à la maison sont forcément très élevés et l'ombre de votre légendaire géniteur plane pour toujours au-dessus de votre tête. Domantas est en mission. Son père Arvydas Sabonis a été intronisé en 2010, alors que Domantas n'avait que 14 ans. Son futur est très prometteur et cette édition 2019 de la Coupe du Monde FIBA semble une parfaite occasion de le démontrer. 

Les attentes n'ont jamais été aussi grandes autour d'un néophyte dans cette compétition. On espère de l'intérieur gaucher, dont les exploits au niveau junior ont fait des étincelles, qu'il réédite ce genre de performances au niveau senior. Il en a déjà donné un aperçu au FIBA EuroBasket 2015 et aux JO de Rio 2016. Il a beaucoup mûri depuis et le tournoi de cet été se présente au bon moment pour prendre d'assaut la planète basket. 

Visage connu : Maurice Ndour

Groupe H : la Lutte sera épique

Capitaine du Sénégal, Ndour sera le leader des Africains de l'Ouest, dont ce sera la cinquième participation à cet événement. Prenant part à sa seconde édition, le joueur de 27 ans débarque en Chine fort d'une riche expérience, comme il l'a prouvé tout au long des Éliminatoires Zone Afrique. S'il ne se fait pas remarquer par ses stats, il se fera au moins remarquer par sa coupe de cheveux.

Son leadership a déjà été mis à l'épreuve durant la préparation pour la Chine et il a passé le test avec succès. Ndour et ses 2.06m donneront de la stabilité à la raquette et il est capable de limiter le champ d'action des grands des autres équipes. 

Il est un vrai battant, prêt à mourir pour son pays et ayant pris très à cœur son rôle pour unir les forces de son équipe, même s'il n'a eu qu'un petit mois avant le début de la plus grande compétition mondiale pour le faire.

Alors que Ndour aura certainement un grand rôle à jouer en Chine, personne dans le Groupe H n'a autant d'expérience en Coupe du Monde que le Lituanien Paulius Jankunas : l'ailier de 35 ans disputera en effet sa quatrième édition, à chaque fois sous les ordres d'un coach différent.

FIBA

Retour à l'accueil