Groupe A : la Chine idéalement placée

BEIJING (China) - La Chine semble n'avoir jamais eu autant de chances de faire parler d'elle que cette année. À Beijing, elle partage le Groupe A avec le Venezuela, la Pologne et la Côte d'Ivoire. Même si ses adversaires ont aussi très envie d'avancer au second tour de la Coupe du Monde FIBA 2019, la Chine est en position de force.

Les Chinois possèdent une équipe grande et talentueuse. Le Venezuela et la Pologne - tous deux mieux classés que la Chine au FIBA World Ranking, présenté par NIKE - apparaissent comme les plus sérieux candidats au deuxième rang du groupe, mais ce serait une erreur de vouloir exclure la Côte d'Ivoire de la course.

L'équipe à battre : la Chine

Groupe A : la Chine idéalement placée

Les Chinois ont manqué l'édition 2014 en Espagne et ils espèrent faire au moins aussi bien que leur meilleur classement, s'étant frayé un chemin jusqu'en quarts de finale de la Coupe du Monde FIBA 1994 au Canada. Les hôtes n'ont pas lésiné sur les moyens pour leur préparation, disputant la NBA Summer League avant une série de matchs amicaux, le dernier en date prévu ce week-end contre la République dominicaine.

Ils aligneront leur propre version du Mur de Chine avec Yi Jianlian, Zhou Qi et Wang Zhelin. Yi sera le point d'ancrage près du panier, tandis que Zhou devrait s'affirmer comme l'un des meilleurs défenseurs intérieurs. Wang, pour sa part, a réalisé d'énormes progrès et il devrait avoir un vrai impact sur le rendement de son équipe nationale. Le baromètre de la Chine sera probablement le vif distributeur Guo Ailun, qui a étonné beaucoup de monde durant les matchs de préparation et qui devrait poursuivre sur cette lancée dès que le Groupe A entrera en lice le 31 août.

FIBA World Ranking, présenté par NIKE

Groupe A : la Chine idéalement placée

L'affiche : Pologne v Venezuela
Le match Pologne vs Venezuela lors de la première journée du tournoi pourrait bien être décisif. Avec une Chine semblant de plus en plus solide au fil des jours, ce duel entre les deux nations le mieux classées du Groupe A sera très attendu. En dépit de leur 20e rang mondial, les Vénézuéliens n'ont pas paru très tranchants en préparation. Cette confrontation sera vraisemblablement cruciale dans l'optique d'une qualification pour le second tour, surtout si la Chine maintient son niveau de jeu actuel et engrange de la confiance.

Le Venezuela n'a pas eu beaucoup de chance dans ses derniers matchs amicaux, s'inclinant successivement contre la Russie, le Sénégal et l'Italie, et il éprouvera pas mal de peine face à la taille et à l'énergie des Polonais. La Pologne est l'une des belles surprises européennes et elle comptera sur des joueurs tels que Mateusz Ponitka, AJ Slaughter et le capitaine Adam Waczynski pour que la sélection dirigée par le coach Mike Taylor obtienne un résultat historique. Le Venezuela s'en remettra principalement à Nestor Colmenares et Gregory Vargas, qui ont combiné pour des moyennes de 22.0 points, 11.9 rebonds et 7.1 assists par match durant les Éliminatoires Zone Amériques. Un match à ne pas manquer.

La star : Yi Jianlian

Yi est le meilleur intérieur chinois depuis la retraite de Yao Ming et l'ancien joueur NBA de 2.13 m devrait être l'un des meilleurs du Groupe A. Il participera à sa 3e Coupe du Monde FIBA, après celles de 2006 et de 2010, année où il a aidé la Chine à finir dans le Top 16 avec ses moyennes de 20.2 points et de 10.2 rebonds (meilleur rebondeur du tournoi) par match. Inutile de préciser que l'expérience de Yi sera capitale pour permettre à cette équipe relativement jeune de se sublimer sur ses terres.

Le plus prometteur : Zhou Qi

Groupe A : la Chine idéalement placée

Tout semble en place pour que le Chinois Zhou Qi, autour duquel les attentes sont énormes, se mette en évidence. L'ancien joueur des Houston Rockets a brillé durant les matchs amicaux et s'il maintient ce niveau de performance, nul doute que le joueur de 23 ans suscitera énormément d'intérêt. Sa présence explique grandement les derniers bons résultats des hôtes de cette compétition mondiale. Alliant taille, envergure et toucher de ballon, il sera très dangereux. Si Zhou évolue à son niveau habituel, il marquera les esprits durant la phase de groupes.

Visages connus : Yi Jianlian, Guo Ailun, Souleyman Diabate, Charles Abouo, Guy Edi, Mohamed Kone

Groupe A : la Chine idéalement placée

Yi est le plus expérimenté avec une 3e participation, tandis que Guo, qui a fait ses débuts en 2010 à l'âge de 16 ans, disputera sa seconde Coupe du Monde FIBA. Il est intéressant de noter que c'est la Côte d'Ivoire qui a le plus grand nombre de joueurs déjà passés par la compétition avec Souleyman Diabate, Charles Abouo, Guy Edi et Mohamed Kone, tous présents en Turquie il y a neuf ans. Ce cumul d'expérience pourrait être crucial pour les 'Éléphants', désireux de surprendre leurs adversaires du Groupe A et de passer au second tour.

FIBA

Retour à l'accueil