Babacar Ndiaye (Afrobasket féminin) : «Ça ne sert à rien de remplir Dakar Arena si on ne gagne pas »

Le président de la Fédération sénégalaise de basketball ne passe pas par quatre chemins : le plus grand défi de l’Afrobasket féminin (10-18 août), c’est la participation. 

«Ça ne sert à rien de remplir la salle si on ne gagne pas. On organise pour gagner. Les autres sont venus ici pour gagner, mais mous allons mettre tous les atouts de notre côté. On ne redoute aucune équipe», a signifié ce jeudi Me Babacar Ndiaye, par ailleurs patron du Comité de l’organisation.

Il n’empêche, la mobilisation est un obstacle surmontable. La société de transport public Dakar Dem Dikk a mis à disposition 30 bus. Gratuitement. Il y aura des navettes de 10h et 15h au stadium Marius Ndiaye, Dakar Plateau, Ngor, Guédiawaye, Rufisque, Mbour, Thiès… En plus de 30 autres bus de la société AFTU.

Tous les matchs se joueront au Palais des Sports Dakar Arena. Le stadium Marius Ndiaye ne servira qu’aux séances d’entraînement. Le parquet a été offert par Amadou Gallo Fall, directeur général de NBA Afrique. 

Les officiels et les équipes sont déjà à Dakar. Sauf le Kenya, la RD Congo et le Mozambique. 

Le Tournoi international de Dakar a servi de test. «Tout ne peut pas être parfait. On a tiré les leçons et on espère que les petits couacs notés ne se reproduiront pas.»

Me Ndiaye a commencé par rendre hommage au président Macky Sall. Car c’est au moment de lui présenter le trophée de la Coupe du monde qu’il a accepté la candidature du Sénégal. 

Babacar Ndiaye (Afrobasket féminin) : «Ça ne sert à rien de remplir Dakar Arena si on ne gagne pas »
Babacar Ndiaye (Afrobasket féminin) : «Ça ne sert à rien de remplir Dakar Arena si on ne gagne pas »
Retour à l'accueil