AfroBasket féminin 2019 : les Kenyanes débarquent à Dakar sur fond de tension avec leur gouvernement

L’équipe nationale kényane se présentera à Dakar pour les besoins de l’Afrobasket avec une délégation dégraissée, faute de moyens. Deux joueuses et un coach assistant sont laissés. L’information est rapportée par le média kenyan Daily Nation.

Une délégation de 14 personnes portera les couleurs du Kenya au rendez-vous africain de la balle orange organisé au Sénégal. Il s’agit de 10 joueuses et 4 officiels, en lieu et place des 17 initialement prévues.

Le Gouvernement n’a pas donné à temps les fonds nécessaires pour la participation kenyane à l’Afrobasket 2019, du 10 au 18 août.

Pour Pual Otula, président de la Fédération kenyane de basket-ball (KBF), c’était une grande honte de voir l’instance qu’il dirige dans l’obligation de laisser tomber une partie de l’équipe.

Une honte, selon le président de la fédé

« C’est une grande honte de la part du gouvernement qui continue à souffler le chaud et le froid. Nous avons attendu en vain et nous avons donc décidé de recourir au plan B pour nous assurer de ne pas être condamnés à une amende pour avoir confirmé puis échoué à voyager pour la messe continentale », a-t-il déclaré.

Le départ des basketteuses kenyanes pour Dakar était programmé ce jeudi matin, en deux groupes, le premier via Ethiopian Airlines et le second à bord d’un vol Kenya Airways.

Le Kenya est logé dans le groupe D en compagnie du Mozambique et du Cap Vert. Les autres groupes sont : A (Sénégal, l’Egypte, Côte d’Ivoire), B (Nigeria, le Cameroun, Tunisie) et C (Mali, Angola, République démocratique du Congo).

Retour à l'accueil