Le rêve de Miye Oni s'est enfin réalisé la nuit dernière après qu'il ai paraphé un contrat avec Utah Jazz lui permettant d'évoluer en NBA. A noter que le meneur nigérian vient de l'université de Yale, qui fait partie de la Ivy League qui regroupe les huit prestigieuses universités américaines. Ce qui fait de lui le deuxième joueur de l'histoire de la Ivy League à avoir été drafté en NBA.

Le rêve de Miye Oni s'est enfin réalisé la nuit dernière après qu'il ai paraphé un contrat avec Utah Jazz lui permettant d'évoluer en NBA. A noter que le meneur nigérian vient de l'université de Yale, qui fait partie de la Ivy League qui regroupe les huit prestigieuses universités américaines. Ce qui fait de lui le deuxième joueur de l'histoire de la Ivy League à avoir été drafté en NBA.

Le Utah Jazz a annoncé aujourd’hui que l’équipe vient de signer le meneur nigérian Miye Oni. Selon la politique de l'équipe, les termes de l'accord n'ont pas été publiés. Miye Oni est le deuxième joueur de l'histoire à avoir passé par la Ivy League avant d'être drafté en NBA. La Ivy League regroupe les huit prestigieuses universités américaines dont Stanford, Harvard, Yale et Columbia dans un univers impitoyable. Pour entrer dans ce groupe d’universités, la sélection, qui s’effectue d’abord sur les notes mais aussi par l’argent, est drastique. Les parents de Miye Oni dont le père est professeur à l'université de Phoenix et aussi ingénieur, n'avaient pas les moyens pour mais grâce à l'entraîneur chef de Yale, James Jones qui a cru à Miye (excellent bosseur) en lui octroyant une bourse, ce rêve est devenu aujourd'hui une réalité. Il faut rappeler que Miye Oni était à un pas d'évoluer en division 3 au collège car aucune université ne voulait de lui. Il était jugé moins en bon basketball. Les écoles de division 3 ne peuvent offrir de bourse, et ses parents n'avaient pas non plus les moyens de payer les frais de sa scolarité s'il devrait rejoint une école de division 3. Après avoir écrit à une cinquantaine d'universités sans suite, Miye Oni entre à Yale, l'une des huit prestigieuses universités américaines avec l'aide de James Jones, son entraîneur-chef.

Miye Oni (1.98 m), né  à Los Angeles de parents nigérians a été initialement drafté par les Golden State Warriors lors du deuxième tour du repêchage de la NBA 2019 (58e au total) avant d'être échangé au Utah Jazz le soir du repêchage, devenant ainsi le premier joueur de la Ivy League sélectionné depuis Jerome Allen (Pennsylvanie) en 1995.

Oni a disputé deux matchs lors de la Summer League de Salt Lake City, totalisant en moyenne 9,5 points, 5,0 rebonds, 2,0 interceptions et 1,6 passes décisives en 27,0 minutes. Il a également participé à quatre matchs lors de la NBA Summer League à Las Vegas, enregistrant une moyenne de 8,2 points, 2,8 passes  décisives et 2,0 rebonds en 25,4 minutes par match.

Natif de Northridge, en Californie, il avait en moyenne 17,1 points, 6,3 rebonds et 3,6 passes décisives lors de sa première année à Yale. Oni était le troisième meilleur passeur (3.6) et par match (17.1) pour l'Ivy League lors de sa saison 2018-2019, aidant ainsi l'équipe à remporter un championnat du tournoi de la Ivy League. Après sa dernière saison universitaire, il a été nommé joueur de l'année de la Ivy League 2018-19, ce qui en fait le troisième Bulldog à remporter cet honneur, rejoignant Paul Maley (1988) et Justin Sears (2015, 2016). Il a également été sélectionné à l'unanimité dans la première équipe de la Ivy League au cours de deux saisons consécutives (2017-18, 2018-19).

Convoqué pour la seconde phase du camp d'entraînement des D'Tigers du Nigéria en vue de la coupe du monde FIBA 2019 qui aura lieu cet été en Chine, Miye Oni qui a déjà rencontré l'entraîneur chef Alex Nwora devrait rejoindre ses partenaires dans les jours à venir comme tous les autres joueurs liés avec la NBA. 

Un rêve devenu réalité : Miye Oni signe un contrat NBA avec Utah Jazz !

Natif de Northridge, en Californie, il avait en moyenne 17,1 points, 6,3 rebonds et 3,6 passes décisives lors de sa première année à Yale. Oni était le troisième meilleur passeur (3.6) et par match (17.1) pour l'Ivy League lors de sa saison 2018-2019, aidant ainsi l'équipe à remporter un championnat du tournoi de la Ivy League. Après sa dernière saison universitaire, il a été nommé joueur de l'année de la Ivy League 2018-19, ce qui en fait le troisième Bulldog à remporter cet honneur, rejoignant Paul Maley (1988) et Justin Sears (2015, 2016). Il a également été sélectionné à l'unanimité dans la première équipe de la Ivy League au cours de deux saisons consécutives (2017-18, 2018-19).

Convoqué pour la seconde phase du camp d'entraînement des D'Tigers du Nigéria en vue de la coupe du monde FIBA 2019 qui aura lieu cet été en Chine, Miye Oni qui a déjà rencontré l'entraîneur chef Alex Nwora devrait rejoindre ses partenaires dans les jours à venir comme tous les autres joueurs liés avec la NBA. 

Retour à l'accueil