L'ingénieur Musa kida, président de la NBBF

L'ingénieur Musa kida, président de la NBBF

La Fédération nigériane de basketball a conseillé aux parties prenantes de se concentrer davantage sur les résultats positifs enregistrés dans le sport plutôt que de dépenser une énergie inutile pour les quelques défis rencontrés par l'équipe nationale de joueurs locaux ayant participé à l'AFROCAN 2019 en raison du manque de fonds.

Le conseil a déclaré qu'en raison de la particularité de la budgétisation sportive et de la manière dont les fonds sont débloqués, la seule option était de voyager par la route pour permettre au Nigéria de participer à la première édition de l'événement.

En réaction à la récente campagne sur les réseaux sociaux, le président de la NBBF, Engr. Musa Kida a déclaré que voyager par la route dans le même lieu géographique n'était pas une chose étrange pour tout sportif professionnel.

«Nous l'avons tous fait quand nous avons joué. Le Mali n'est pas très loin par la route. Certains officiels (membres du conseil d’administration de la NBBF) l’ont déjà fait par le passé, alors que les joueurs se rendaient en Côte d’Ivoire pour la dernière fenêtre des éliminatoires de la Coupe du monde. ”

Kida a déclaré que le voyage sur la route était un reflet de la situation financière de la fédération depuis que la FIBA ​​Afrique a annoncé l’introduction du championnat.

«Pour nous, ce n’est pas un problème en soi, c’est un moyen de nous adapter aux moyens dont nous disposons actuellement et de nous assurer que les joueurs locaux puissent correctement représentés le pays au Mali pour l'AFROCAN. Même si un professionnel avait été engagé pour l'AFROCAN, il serait parti par la route car c’était ce que nous pouvions nous permettre à l’époque de faire en sorte que nos joueurs participent. ”

L'ingénieur Musa kida, président de la NBBF

L'ingénieur Musa kida, président de la NBBF

Dans sa propre réaction, le représentant international du conseil de la NBBF, le Col Sam Ahmedu (rtd), a déclaré que le reportage selon lequel des joueurs seraient bloqués à la frontière avec le Niger serait une tentative de confusion pour les Nigérians déjà mécontents de la performance de l'équipe au Mali, où ils ont tout perdu leurs quatre matchs.

«Personne n'a été bloqué à la frontière nigériane. L’équipe est arrivée à la frontière tard et le service de l’immigration était déjà fermé pour la journée. »

Ahmedu a déclaré qu'avant le voyage, les joueurs avaient été correctement informés des arrangements mis en place par la NBBF et qu'ils étaient tous d'accord pour dire que revêtir les couleurs nationales était bien plus important.

Il a souligné qu'avec la participation du Nigéria à quatre grands événements internationaux (championnat d'Afrique masculin U16 au Cap Vert, AFROCAN à Bamako, AfroBasket féminin au Sénégal et la Coupe du Monde masculine FIBA ​​en Chine), il était nécessaire de sortir des sentiers battus.

Il a estimé que certains des joueurs de ce voyage étaient en Australie pour les Jeux du Commonwealth et en Côte d’Ivoire sous le même leadership et qu’ils pouvaient témoigner de l’importance que la fédération accordait à leur bien-être.

Retour à l'accueil