Coupe du monde FIBA des U19 : USA vs Mali, une affiche de rêve

HERAKLION (Greece) - Les USA, sextuples champions du monde, ont fait le boulot et ils se sont montrés à la hauteur des espoirs placés en eux en dispoant facilement de la Lituanie en demi-finale de la Coupe du Monde U19 FIBA 2019. Ils retrouveront en finale le Mali, auteur d'un fantastique parcours et vainqueur de la France dans l'autre demi-finale.

 Les USA à l'usure

Les USA ont pratiqué une défense étouffante pendant les 40 minutes du match pour s'imposer 102-67. Au lendemain de la victoire après prolongation contre la Serbie en quarts de finale, au cours de laquelle quatre Litunaniens ont dû jouer au moins 30 minutes, les Américains ont usé leurs adversaires, les poussant à commettre 22 pertes de ballons. La différence s'est faite dans le 3e quart-temps, remporté 31-16 par les USA. 

Le duo d'intérieurs composé de Jeremiah Robinson et Reggie Perry a capté 24 rebonds - et marqué 21 points - pour asseoir la domination des USA sous les paniers, pour un avantage de 57-38 dans cette catégorie, avec notamment 22 rebonds offensifs. Les USA ont aussi réussi leur premier match solide aux tirs extérieurs, transformant 12 de leurs 35 tirs à trois points (34 %). Jalen Green est parvenu à faire abstraction de son médiocre 2-sur-17 jusqu'ici dans la compétition pour en marquer quatre, pour un total de 18 points. Kira Lewis a inscrit ses trois essais, les USA se montrant bien supérieurs aux Européens, limités à 36 % aux tirs de champ.

Le Mali fait parler sa magie

Tous ceux qui ont émis des doutes sur le Mali doivent se raviser. Les Africains ont démontré leur solidité avec un impressionnnant succès 76-73 contre la France. La sélection d'Alhadji Dicko a encaissé le premier coup du match, mais elle a su y répondre en faisant preuve de maîtrise face aux Européens, qui sont toujours restés à moins de 10 points.

Oumar Ballo et Fousseyni Drame ont tous deux scoré 17 points et pris 11 rebonds - Ballo y ajoutant 4 contres - et Hassan Drame a cumulé 13 points, 8 rebonds, 5 assists et 3 ballons récupérés, le Mali trouvant toujours la réponse aux problèmes posés par la France. Siriman Kanoute a ajouté 11 points dans un soir sans pour lui - juste 5-sur-16 aux tirs - mais il les a accompagnés de 2 rebonds, 6 assists, 2 ballons récupérés et seulement 2 ballons perdus. Le Mali a supporté le poids de l'histoire qui était en train de s'écrire et il a pleinement mérité sa place en finale. 

Le Mali, auteur de seulement 12 pertes de ballons au total, a été admirable d'efficacité au marquage de la star française Joël Ayayi. Affichant une moyenne de 21 points par match avant cette demi-finale, il a été limité à 8 points, avec un 3-sur-15 aux tirs. Mathis Dossou-Yovo a inscrit 18 points, Kenny Baptiste 14 et Babacar Niasse 13. Leurs efforts n'ont toutefois pas suffi à compenser le manque d'adresse d'Ayayi.

FIBA 

Retour à l'accueil