C’est un coup de tonnerre ! Alors que Abdourahmane Ndiaye annonçait sa signature dans la semaine, la FSBB désigne une autre personne pour ce poste.

C’est un coup de tonnerre ! Alors que Abdourahmane Ndiaye annonçait sa signature dans la semaine, la FSBB désigne une autre personne pour ce poste.

En croire à nos confrères de Seneweb, Abdourahmane Ndiaye, dit Adidas, qui devait signer son contrat ce lundi a finalement eu une déception de la part de la fédération sénégalaise de basket-ball. A.Ndiaye devait conduire les lions au Mondial en Chine du 31 août au 15 septembre. Le Sénégal prend ainsi un risque considérable en changeant d'entraîneur à un mois de la Coupe du monde FIBA 2019. Le coach "ADIDAS" est donc licencié après avoir mené l'équipe pendant les qualifications. De son côté, Moustapha Gaye arrive dans le costume de pompier pour tenter d'éteindre l'incendie dans la tanière des Lions de la Teranga.

Le coach "Adidas" n’a finalement pas signé son contrat nous apprend notre source. Cette dernière nous souligne également que la fédération s’est tournée sur un autre coach du nom de Moustapha Gaye, ex-coach des lionnes et ancien adjoint d’Adidas sur le banc des Lions. La fédération a tenu à exprimer sa reconnaissance à Adidas, pour la qualité du travail abattu, et souhaiter bonne chance à Moustapha Gaye.

Finalement, ce sera Moustapha Gaye ancien coach des lionnes qui va conduire les lions à la coupe du monde Chine 2019 qui va démarrer le 31 août. Une décision prise par la fédération sénégalaise de basket-ball ce soir. Elle se dit satisfaite de la disponibilité du nouvel entraîneur de diriger les lions.

Sur sa page Facebook où elle a donné l’information, l’instance explique que les négociations avec le coach Abdourahmane Ndiaye n’ont pas été concluantes. Elle exprime par ailleurs toute sa reconnaissance à Mr Ndiaye pour la qualité de son travail abattu tout au long de la mission. Retenez qu’il a qualifié le Sénégal à la coupe du monde.

Rappelons que la sélection masculine du Sénégal est sans entraîneur depuis sa qualification en février 2019.

Retour à l'accueil