Stephen Curry : « Ne pensez pas c'est notre fin »

Draymond Green nous a dit qu’il pensait que bon nombre de gens regarderaient ce moment comme la fin de votre série de victoires, mais que ça serait une réelle erreur de leur part. Est-ce que vous pouvez nous dire quelques mots sur la ténacité de votre équipe, et si vous aussi vous avez ce ressenti ?

STEPHEN CURRY : « C’est dur de sortir sur cela. Forcément on ne peut qu’attribuer le mérite aux Toronto Raptors qui ont fait de très belles séries. Ils se sont exposés et ils ont gagné. Ils ont joué magnifiquement bien ce soir sur l’intégralité du terrain, ils se sont donnés, et oui, c’est dur d’être du côté des perdants sur les Finales mais je pense que l’on a prouvé beaucoup de choses sur qui nous sommes en tant qu’équipe, sur notre combat, et sur toute l’adversité que nous avons dû gérer durant cette course aux playoffs. Notre saison s’est jouée ce soir sur une possession de balle, pour pouvoir rester en vie. Donc c’est sûr que l’on la ressassera, c’est dur. Mais au vu de notre ADN, qui nous sommes, et notre caractère je ne parierais pas sur notre non-retour à ce niveau de la compétition l‘année prochaine, et sur le fait que nous pourrons aller plus loin encore. Je suis très fier de la façon dont nous nous sommes battus jusqu’à la fin, et cette série de 5 ans a été exceptionnelle. Mais, définitivement, ne pensez pas que c’est la fin de notre côté. »

Malgré votre défaite, est ce que vous pourriez nous parler des émotions que l’on peut ressentir à l’idée que ce match était le dernier match à l’Oracle Arena. Pour ces fans, c’est leur Oracle, et ils adorent cet endroit. Que ressentez-vous maintenant que c’est fini ?

STEPHEN CURRY : « Pas mal d’émotions différentes, et pas mal de réflexions à ce sujet aussi. Je n’ai aucun regret, une fois de plus, quant à ce que nous avons pu accomplir jusqu’à présent, et, de même quant à la façon dont cette série de matches s’est terminée. On a beaucoup de beaux souvenirs dans cette salle. Je pense que c’est un lieu iconique, quand on regarde l’histoire complète de l’équipe et comment on a pu en arriver ici. A chaque fois que je passerai à côté, j’aurai tous ces beaux souvenirs de ce que nous avons réussi à accomplir dans ce lieu, avec moi. Avec notre départ de l’autre côté du pont nous souhaitons continuer cela, et créer de nouveaux souvenirs. J’espère que chaque fan qui est venu dans cette salle a apprécié notre voyage. Et j’espère aussi que chaque fan qui a pu voir comment Oakland nous a soutenu pendant 47 ans, pourra tourner cette page en faveur de choses encore plus belles et plus grandes qui attendent cette franchise. »

Est-ce que vous pouvez nous dire un mot sur la performance de Klay Thompson, sur ce que vous avez vu quand il a chuté et sur l’étendue de l’impact que sa sortie a pu avoir sur l’équipe pour le reste du match ? 

DRAYMOND GREEN : « C'est dur sans Klay. Il élève la balle avec ses tirs, donc on a moins d’espaces. C’est évidemment l’un de nos meilleurs défenseurs. Probablement le mec parmi l’équipe qui y met le plus de cœur. Ce n’est pas vraiment l’opinion générale, mais pour avoir passé sept ans avec Klay, je ne connais pas beaucoup de personnes qui ont autant de cœur que lui. Donc sa manière de jouer, aussi agressive soit elle, nous a porté, et forcement quand il se blesse nous perdons énormément. »

Retour à l'accueil