L'actionnaire des Warriors suspendu un an plus 500 000 dollars d'amende pour avoir poussé Kyle Lowry

OAKLAND, Calif. - L'actionnaire des Warriors de Golden State qui a poussé le meneur All-Star Kyle Lowry des Raptors de Toronto, lors du troisième match de la finale de la NBA mercredi à l'Oracle Arena, n'assistera à aucune autre rencontre de la série ni même lors de la prochaine saison.

La NBA et les Warriors ont annoncé jeudi que Mark Stevens se verra interdire l'accès aux matchs de la ligue et aux activités de l'équipe pendant un an. De plus, Stevens s'est vu imposer une amende de 500 000$ US pour avoir bousculé Lowry et pour avoir émis des propos obscènes à son endroit.

La suspension entre en vigueur immédiatement et couvrira la prochaine saison au complet, incluant les séries éliminatoires.

Dans un communiqué, les Warriors et Stevens ont présenté leurs plus sincères excuses à Kyle Lowry et à l'organisation des Raptors de Toronto pour cet incident.

« Le comportement de M. Stevens hier soir (mercredi) ne correspond pas aux normes exigeantes que nous cherchons à afficher en tant qu'organisation », ont écrit les dirigeants de la franchise californienne.

« Nous sommes extrêmement déçus de ses actions et en compagnie de M. Stevens, nous offrons nos sincères excuses à Kyle Lowry et à l'organisation des Raptors de Toronto pour cette malencontreuse inconduite. »

Les Warriors ont ajouté qu'une enquête sur l'incident était toujours en cours. De son côté, la NBA mène aussi une enquête et a répété que Stevens sera exclu de tout match de la ligue pendant que l'incident fait l'objet d'une révision.

« Un représentant d'équipe doit respecter les normes les plus élevées possible et le comportement de l'investisseur des Warriors de Golden State Mark Stevens était inacceptable et n'a pas sa place dans notre ligue », a commenté Mike Bass, porte-parole de la NBA.

Forbes identifie Stevens comme un investisseur en capital risque. On ne connaît pas l'importance de ses parts chez les Warriors.

Stevens a été expulsé après avoir poussé Lowry, qui venait de sauter dans les premières rangées des gradins dans l'espoir de récupérer le ballon.

Lowry a inscrit 23 points dans la victoire des mercredi contre les Warriors, doubles champions en titre (123-109,). La franchise torontoise mène 2-1 dans la série et le quatrième match aura lieu ce vendredi soir à l'Oracle Arena.

Lowry dit avoir discuté de l'incident avec des dirigeants de la NBA après la rencontre, avant de quitter l'enceinte sportive. Il a affirmé à l'Associated Press que Stevens a fait des commentaires vulgaires à son endroit.

« Il n'y a pas de place pour ça, a déclaré Lowry après la rencontre. Il n'avait pas de raison pour me toucher. Il n'avait pas de raison d'étirer le bras par-dessus deux sièges et me dire des choses vulgaires. Il n'y a pas de place pour les personnes comme lui dans cette ligue ».

Au début du quatrième quart, Lowry a sauté alors que le ballon s'apprêtait à sortir en touche, pas très loin d'où est assis le propriétaire des Warriors, Joe Lacob. Lowry a envoyé le ballon sur un arbitre et il a chuté sur un spectateur, qui a semblé saisir le chandail de Lowry à deux mains.

Retour à l'accueil