Djibril Thiam (Sénégal) : «Nous n'allons pas en Chine pour y faire de la figuration»

PONT-DE-CHERUY (France) - Le Sénégalais Djibril Thiam estime que leurs adversaires auraient tort de sous-estimer son pays et il réaffirme que ses coéquipiers et lui se rendront cet été en Chine pour y disputer la Coupe du Monde FIBA avec l'ambition de faire parler d'eux.

Mais comment comptent-ils s'y prendre pour s'extirper du 'groupe de la mort' qu'ils partagent avec la Lituanie, le Canada et l'Australie ?

"NOUS N'ALLONS PAS EN CHINE POUR Y FAIRE DE LA FIGURATION."
- Djibril Thiam

Le joueur de 32 ans est convaincu que leur tenacité et leur agressivité défensive, clés de leurs récents succès, leur permettront d'aller loin en Chine.

"Nous devons tirer profit de nos principales qualités. Nous avions un excellent système défensif en 2014 [à la Coupe du Monde FIBA]. Et celui-ci pourra encore nous aider," dit-il à FIBA.basketball. "Tant que nous restons concentrés en défense, nous pouvons battre nos adversaires. C'est ce qui s'était passé en Espagne [victoires contre le Porto Rico et la Croatie]."

Pour certains, le bilan de 2-4 du Sénégal et son apparition dans la phase à élimination directe à la Coupe du Monde d'il y a cinq ans seront mis à l'épreuve en Chine. Mais l'ailier de 2.05m, qui a récemment contribué à la promotion du SOPCC Basket en France, insiste sur le fait que le 16e rang obtenu en Espagne n'était pas le fruit du hasard. 

"Nous irons en Chine avec détermination. Nous voulons provoquer les choses pour nous là-bas," souligne Thiam. 

Les 'Lions de la Téranga' disputeront leurs matchs du Groupe H à Dongguan, entre le 1er et le 5 septembre. Si les choses se déroulent comme prévues et qu'ils finissent à l'une des deux premières places du groupe, ils avanceront dans le Groupe L, où ils retrouveront les deux meilleures équipes du Groupe G, composé de la France, de l'Allemagne, de la République dominicaine et de la Jordanie.

"Nous n'allons pas en Chine pour y faire de la figuration. Nous savons à qui nous aurons affaire et à quoi nous attendre," avertit Thiam, qui n'avait pas été retenu pour la compétition en Espagne en 2014, mais qui a joué un rôle prépondérant dans la qualification pour cette édition 2019.

Comptant parmi les joueurs les plus expérimentés de son équipe nationale, il est l'un de ceux qui a passé le plus de temps sur le terrain au cours des Éliminatoires Zone Afrique, que le Sénégal a achevés avec un bilan de 10-2. 

Interrogé sur ses chances d'être cette fois sélectionné pour le tournoi mondial, Thiam se veut optimiste.

"Je suis confiant quant à ma présence en Chine. Je me réjouis de faire ce voyage avec la sélection nationale et je crois vraiment que nous avons les moyens de réussir un truc en Chine," conclut-il.

FIBA

Retour à l'accueil