Coupe du monde 2019 : la Tunisie avec Salah Mejri, Michael Roll et Ben Romdhane

MONASTIR (Tunisia) - La fédération tunisienne de basketball a confirmé avoir présélectionné 15 joueurs pour préparer la Coupe du Monde FIBA 2019. 

Les champions d'Afrique en titre ont débuté leur préparation le 24 juin dans la ville côtière de Monastir, et cette première phase durera jusqu'au 6 juillet.

Salah Mejri, Michael Roll et Omar Abada rejoindront plus tard l'équipe et Firas Lahiani doit se soumettre à des examens médicaux, selon le coach Mario Palma. 

En plus des 11 joueurs qui ont aidé la Tunisie à se qualifier pour sa seconde Coupe du Monde FIBA grâce à un bilan de 10-2 durant les Éliminatoires Zone Afrique, Palma a convoqué les néophytes Boualague Amer, Foudhyli Hamza, Achref Khayati et Sayah Mahdi.

Liste des 15 joueurs convoqués pour le camp d'entraînement 

Boualague Amer
Makram Ben Romdhane
 Ziyed Chennoufi
Mourad El Mabrouk    
Mokthar Ghyaza    
Mohamed Hadidane
Saada Heythem    
Achref Khayati    
Nizar Knioua
Omar Mouhli    
Radhouane Slimane     
Mohamed Abbassi
Lassad Chwaya
Foudhyli Hamza
Sayah Mahdi

C'est un groupe de basketteurs qui ont l'habitude d'évoluer ensemble depuis presque dix ans. Ben Romdhane, Radhouane Slimane, Nizar Knioua, Mohamed Hadidade, Mokthar Ghyaza ont non seulement aidé leur pays à remporter son tout premier titre continental en 2011, ils étaient également tous présents lors de la participation de la Tunisie à la Coupe du Monde FIBA 2010 en Turquie.

"Nous voulons nous qualifier pour le second tour," dit Palma à FIBA.basketball quand on lui demande pourquoi il a choisi de commencer la préparation aussi tôt.

Il poursuit : "Salah [Mejri] n'est pas disponible pour cette période de la préparation, mais lui, Michael Roll et Omar Abada nous rejoindront un peu plus tard."

Palma est déjà au bénéfice d'expérience en Coupe du Monde, puisqu'il a dirigé l'Angola lors des éditions 1994 et 2002, ainsi que la Jordanie en 2010. Il indique connaître parfaitement les adversaires de sa sélection. "L'Espagne sera la favorite du groupe, mais nous ferons tout pour gagner des matchs et écrire un nouveau chapitre de l'histoire du basket tunisien," souligne le technicien.

Au moment d'analyser les équipes que la Tunisie affrontera durant la phase de groupes, l'expérimenté coach se souvient avoir joué l'an dernier contre l'Espagne dans le cadre d'un tournoi de préparation. "Nous avions perdu de 22 ou 24 points, mais nous avions battu la Belgique dans le même tournoi. L'Espagne est clairement l'une des trois équipes qui peuvent prétendre au titre mondial cette année, surtout si elle débarque avec ses joueurs NBA. Ce sera de toute façon un match compliqué pour nous, mais nous donnerons le meilleur de nous-mêmes."
 
Il décrit le Porto Rico et l'Iran comme les principales cibles de la Tunisie. "Mais même ces deux équipes sont fortes. J'ai affronté le Porto Rico auparavant [comme coach de l'Angola], à Indianapolis en 2002 et aux JO d'Athènes [l'Angola s'étant incliné de deux points]. Cela avait été un match très serré, puisqu'il avait fallu une prolongation pour nous départager.

"À cette époque, le Porto Rico avait d'excellents joueurs, mais actuellement, je ne sais pas trop quelle équipe il alignera. Nous l'observerons et analyserons son jeu.

“L'Iran est encore une équipe solide, elle compte dans ses rangs Hamed [Haddadi], qui pourrait nous poser passablement de problèmes. Ce sont de bonnes équipes, mais nous sommes habitués à nous retrouver en face de bonnes équipes. Au FIBA AfroBasket 2017, certaines équipes étaient plus fortes que la nôtre, mais c'est nous qui sommes repartis avec le titre.

“L'Espagne est la favorite, mais je ne crois pas qu'elle arrivera à nous battre avec un gros écart. Nous avons des objectifs différents. L'Espagne vient en Chine pour gagner la Coupe du Monde, nous, pour jouer du mieux possible et pour finir meilleure nation africaine et ainsi nous qualifier pour les JO de Tokyo 2020.

"La Tunisie réussira un bon tournoi. Nous nous sommes déjà imposés contre la Bulgarie et la Finlande - ce ne sont pas les meilleures équipes d'Europe, mais ce sont de solides adversaires. L'an passé, nous avions perdu de 10 contre la France, je suis donc plutôt optimiste," indique Palma.

Les Tunisiens disputeront des matchs amicaux contre la Chine, la Roumanie, la France et le Japon avant de se rendre à Guangzhou, lieu des confrontations du Groupe C face à l'Espagne, au Porto Rico et à l'Iran.

FIBA

Retour à l'accueil