Champions NBA 2019 ? Avec un Pascal Siakam à ce niveau, les Raptors ont le droit d'y croire vraiment

Après être revenu sur terre après une performance mémorable de 32 points dans le premier match des Finales NBA, Pascal Siakam a réalisé une prestation solide ce mercredi soir à l'Oracle Arena en signant 18 points, 9 rebonds, 6 passes décisives et 2 contres tout en tshootant à 8/16 aux tirs en 39 minutes. En trois matchs de ces Finales NBA, Pascal Siakam affiche une excellente moyenne de 20.7 points, 8.3 rebonds, 5.3 passes et 1.3 contres par match.

Le futur MIP a répondu présent 
Considéré comme la deuxième option offensive des Raptors, Siakam, malgré un total de points correspondant à sa moyenne en saison régulière (16,9 points par match), s’est retrouvé à égalité pour la troisième place du classement des meilleurs marqueurs par équipe. Mais sur la base de sa ligne de stats, vous ne pouvez certainement pas vous plaindre. Si les Raptors ont shooté à 52% aux tirs et à 45% derrière la ligne des 33-points, il y a fort à parier que Siakam a joué un rôle important comme il l'a fait mercredi soir contre les Warriors de Golden State, doubles champions NBA en titre. 

En saison régulière, l'ailier camerounais, futur MIP de la saison régulière 2018-2019, a été l'une des raisons pour lesquelles les Raptors de Toronto ont dominé les Warriors à deux reprises. Face aux Warriors, Siakam passe très rarement à côté de son match, devenant même l'un des sérieux casse-tête dont Steve Kerr devra gérer. En effet, le natif de Douala est le joueur qui pose beaucoup de problème à Draymond Green, empêchant ainsi la machine des Warriors de tourner à pleine puissance. 

Aujourd'hui avec un Andre Iguodala diminué pas du tout à 100% en raison d'une blessure, un Kevin Durant dont le retour relève aujourd'hui de miracle et un Klay Thompson qui se remet d'une douleur aux Ischio-jambiers dont on ne sait pas encore si il va jouer le match 4 ou si il sera à 100%, il y a un grand boulevard qui semble s'ouvrir devant Siakam et les Raptors, difficile donc de vous dire si Draymond Green seul réussira à éteindre le feu sur le toit des Warriors. En tout cas, le momentum a changé de camp et les Raptors savent qu'ils ne sont pas très loin de l'objectif final. 

« On se construit une dureté, une ténacité collective. Aucun de nous n’a été drafté super haut. On a construit nos carrières en partant de rien. » Pascal Siakam

Les Warriors pourraient retrouver Kevin Durant et Klay Thompson pour le Game 4…

 « Honnêtement, on n’a vraiment peur de personne. » Pascal Siakam

Joueur athlétique, rapide, discipliné et doté d'un vrai QI basket, Siakam reste en embuscade derrière Kawhi Leonard pour le titre de MVP des Finales NBA 2019 si les Raptors venaient à être champions NBA pour la première fois de leur histoire. 

Retour à l'accueil