Malgré les avertissements de la NBA, Drake a démarré une nouvelle série avec les Warriors

Il n’aura pas fallu attendre pour voir Drake faire sortir Draymond Green de ses gonds...

La NBA a beau avoir demandé aux Raptors de veiller à ce que Drake, omniprésent au bord du terrain et particulièrement démonstratif depuis le début des playoffs, mette la pédale douce à ses débordements, le rappeur canadien fait déjà parler de lui à l’occasion des finales NBA entre les Raptors et les Warriors.

S’il a certes semblé moins véhément que lors des finales de conférence face aux Bucks, Deake a en effet déjà eu maille à partir avec Draymond Green lors du match 1, remporté 118-109 par la franchise canadienne. Les deux hommes, les visages à quelques centimètres l’un de l’autre, se sont notamment échangés quelques amabilités à la fin de la rencontre, le rappeur lâchant un joli "ordure" à l’intérieur californien alors que Stephen Curry prenait soin de ramener son coéquipier vers le vestiaire.

Interrogé dans les jours précédents le coup d’envoi de ces NBA Finals, si le meneur californien ne trouvait rien à redire au comportement de Drake, estimant "ne pas pouvoir détester quelqu’un qui s’amuse" et ce malgré "une situation forcément problématique" du fait de sa proximité avec le parquet, il en était déjà tout autre de Draymond Green. "Drake ne sait pas shooter. Il ne sait pas passer non plus. Est-ce que vous avez vu Drake jouer au basket ? J’ai vu quelques highlights. Ce n’était pas très spectaculaire, donc je m’en fous", avait-il assuré. Pas tant que ça finalement...

Retour à l'accueil