Les Raptors peuvent-ils battre les Warriors à deux reprises comme en saison régulière ?

Les Raptors de Toronto ont affronté les Warriors de Golden State à deux reprises en 2018-2019 et l’ont emporté à deux reprises, dont pour la première fois en 14 ans à l'Oracle Arena à Oakland.

Avant cette saison, les Raptors avaient perdu huit matchs de suite contre les doubles champions en titre. Cependant, c’était avant l’arrivée de Kawhi Leonard.

En novembre, dans le premier des deux affrontements entre les deux équipes, les Warriors ont joué sans Stephen Curry, Draymond Green et DeMarcus Cousins. Kevin Durant avait excellé avec 51 points pour Golden State, mais les Raptors ont profité d’une contribution de 37 points de Leonard et de 26 points de Pascal Siakam pour s'imposer sur le score de 131-128 en prolongation à Toronto.

« C’est peut-être un avant-goût du mois de juin. Il y a quelque chose de vraiment spécial qui se passe au Canada actuellement », avait alors déclaré Klay Thompson aux médias. Présentement, ce sont les meilleurs. Je m’attends à ce qu’ils se maintiennent là toute la saison. Ils ont beaucoup de profondeur, beaucoup de joueurs qui sont bons des deux côtés  du terrain et, évidemment, Kawhi joue comme un MVP. Kyle Lowry est un excellent leader et aussi un bulldog sur le terrain. »

Deux semaines plus tard, à leur deuxième affrontement, les Raptors étaient privés de Leonard à cause d’une blessure au niveau des hanches. C’est Lowry qui a mené la charge avec 23 points et 12 passes décisives. Les Warriors avaient un effectif presque complet en présence de Curry, Durant, Green et Thompson. Les Raptors ont malgré tout dominé la rencontre sur le score de 113-93. Pour Fred VanVleet, la défense a été aussi impressionnante que l’attaque.

« C’est l’une des meilleures équipes de la ligue pour une bonne raison. Leur attaque est tellement dévastatrice », disait VanVleet, qui a connu une excellente série face aux Bucks de Milwaukee au dernier tour.

Les Warriors et les Raptors ne se sont pas affrontés depuis le 12 décembre. Au fil de leur parcours vers la finale, les Warriors ont éliminé les Clippers de Los Angeles et les Rockets de Houston en six matchs avant de balayer les Trail Blazers de Portland dans la finale de conférence Ouest. A l’Est, les Raptors ont défait le Magic d’Orlando en cinq matchs, ont triomphé des 76ers de Philadelphie en match ultime et ont éliminé les Bucks en six.

Les Warriors vont avoir profité de 10 jours de repos depuis leur dernier match. Durant devrait rater le premier match voir même le second des finales NBA à cause d’une blessure au mollet droit.

Les Raptors, eux, disputeront les premières finales NBA de leur histoire. Âgé de 33 ans, Lowry est celui qui fait partie de l’organisation depuis plusieurs années, soit sept saisons, alors que Norman Powell est le suivant avec quatre saisons. Normal, donc, qu’il ait été le premier joueur à soulever le trophée après la victoire des siens dans la dernière série.

Le premier match de la finale aura lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à Toronto.

Retour à l'accueil