EuroLeague : l'Anadolu Efes Pilsen élimine le Barça et décroche le dernier ticket du Final Four !

Dans le match 5 du quart de finale opposant les deux équipes, l'Anadolu Efes Istanbul a dominé le FC Barcelone ce mercredi en Turquie (80-71), grâce notamment à Adrien Moerman et Rodrigue Beaubois. Il complète le casting du Final Four de l'Euroligue (17-19 mai).

Les quatre meilleures équipes de la saison régulière seront donc au rendez-vous du Final Four. Après le Real Madrid, Fenerbahçe et le CSKA Moscou, c'est l'Anadolu Efes Istanbul qui a validé son billet pour le dernier carré européen ce mercredi, en arrachant sa qualification lors d'un match 5 bouillant à domicile, face au FC Barcelone (80-71). Dernier de la saison régulière il y a un an, Efes signe donc un spectaculaire redressement.

Gênés en début de match, les Stambouliotes ont pris les commandes au quart d'heure puis ont semblé creuser un écart définitif en début de troisième quart-temps (67-57, 31e). Cet avantage a plutôt bien tenu, avec un public debout durant toute la fin de match, mais les Catalans de Thomas Heurtel (12 points) et Kévin Séraphin (4) se sont rapprochés à quatre points à l'approche du money time (75-71).

Moerman décisif
C'est le moment choisi par Adrien Moerman pour inscrire un panier décisif à trois points, au chaud dans le coin gauche, à trente secondes du terme (78-71). L'intérieur français, par ailleurs excellent tout au long de la seconde mi-temps (18 points et 4 rebonds au final) et bien secondé par l'autre Bleu Rodrigue Beaubois (11 points en à peine 15 minutes), aura été déterminant dans la qualification des siens.

 Deux Français qui retrouveront leurs compatriotes Nando De Colo (Moscou), Joffrey Lauvergne (Fenerbahçe) et Fabien Causeur (Madrid) au rendez-vous de Vitoria (Espagne) pour le Final Four, du 17 au 19 mai.

EuroLeague : l'Anadolu Efes Pilsen élimine le Barça et décroche le dernier ticket du Final Four !

Moerman décisif
C'est le moment choisi par Adrien Moerman pour inscrire un panier décisif à trois points, au chaud dans le coin gauche, à trente secondes du terme (78-71). L'intérieur français, par ailleurs excellent tout au long de la seconde mi-temps (18 points et 4 rebonds au final) et bien secondé par l'autre Bleu Rodrigue Beaubois (11 points en à peine 15 minutes), aura été déterminant dans la qualification des siens.

 Deux Français qui retrouveront leurs compatriotes Nando De Colo (Moscou), Joffrey Lauvergne (Fenerbahçe) et Fabien Causeur (Madrid) au rendez-vous de Vitoria (Espagne) pour le Final Four, du 17 au 19 mai.

Retour à l'accueil