Quelle performance du futur MIP camerounais Pascal Siakam contre les Warriors de Golden State ! En 38 minutes de jeu, Pascal Siakam a mené les Raptors de Toronto en mode MVP, signant 32 points à 14/17 aux tirs, 8 rebonds, 5 passes décisives et 2 contres, excusez du peu, permettant ainsi à la franchise canadienne de remporter sa première victoire de l'histoire en Finales NBA (118-109). Même si c'est encore trop tôt pour le dire, Spicy P met clairement le nez à la fenêtre dans la lutte pour le trophée de MVP des Finales NBA. Toronto mène désormais 1 à 0 dans la série face aux Warriors, doubles champions NBA en titre.

Quelle performance du futur MIP camerounais Pascal Siakam contre les Warriors de Golden State ! En 38 minutes de jeu, Pascal Siakam a mené les Raptors de Toronto en mode MVP, signant 32 points à 14/17 aux tirs, 8 rebonds, 5 passes décisives et 2 contres, excusez du peu, permettant ainsi à la franchise canadienne de remporter sa première victoire de l'histoire en Finales NBA (118-109). Même si c'est encore trop tôt pour le dire, Spicy P met clairement le nez à la fenêtre dans la lutte pour le trophée de MVP des Finales NBA. Toronto mène désormais 1 à 0 dans la série face aux Warriors, doubles champions NBA en titre.

Dans le sillage d'un excellent Pascal Siakam en mode MVP, les Toronto Raptors ont empoché leur premier succès en Finales NBA cette nuit en battant les Warriors de Golden State (118-109) à la Scotiabank Arena dans le match 1.

Emmenés par l'ailier camerounais Pascal Siakam, futur MIP de la saison, les Raptors de Toronto ont surpris les Warriors de Golden State, grands favoris à leur propre succession, dans le match 1 des Finales NBA, cette nuit à la Scotiabank Arena, s'imposant sur le score de 118 à 109. Face aux Warriors, Pascal Siakam a été partout, présent à la fois en défense et excellent en attaque, signant ainsi une performance mémorable, une première pour un joueur africain depuis le légendaire nigérian Hakeem Olajuwon. 

En 38 minutes, le natif de douala a représenté l'afrique de la plus belle manière, inscrivant 32 points à 14/17 aux tirs. Il a ajouté 8 rebonds, 5 passes décisives et 2 contres à sa belle ligne de stars.

Il a été aidés par le duo Kawhi Leonard (23 points et 8 rebonds) et Marc Gasol (20 points et 7 rebonds).

Pour les Warriors, Stephen Curry a signé 34 points, 5 rebonds et 5 passes décisives en vain. Il a été secondé par Draymond Green, auteur d'un triple double avec 10 points, 10 rebonds et 10 passes décisives. 

Toronto mène désormais 1-0 dans la série,  son cinquième victoire consécutive et aura l'occasion de doubler la mise dans la nuit du dimanche à lundi toujours à la Scotiabank Arena avant d'effectuer le déplacement à Oakland dans la baie de San Francisco. 

Les Toronto Raptors ont dominé et remporté le match 1 de la finale NBA (118-109) face à Golden State qui s'est accroché jusqu'au bout.

Pour la première fois, un match de finale NBA se disputait hors des Etats-Unis et les Toronto Raptors n'ont pas manqué l'occasion de marquer l'histoire. Plus solides tout au long du match, les Raptors ont fini par faire plier les Golden State Warriors (118-109) pour prendre l'avantage une victoire à zéro dans cette finale 2019. Pascal Siakam a marqué le match de son empreinte inscrivant un panier décisif à l'entame de la dernière minute permettant à Toronto de reprendre neuf points d'avance (115-106) et d'assurer la victoire (118-109 score final). Le Camerounais a terminé la soirée avec 32 points et 8 rebonds.

Ce résultat est logique tant Toronto a fait tout le match en tête au score. Mais Golden State s'est accroché, revenant quasiment toujours au contact. A dix minutes de la fin, un lancer-franc de DeMarcus Cousins - de retour après un mois et demi d'absence - a ramené les champions à trois petits points des Raptors (90-87). Mais portés par des fans en délire bien longtemps avant le match, les Raptors ont su reprendre le large, réussissant des tirs un peu fou comme celui de Fred VanVleet en déséquilibre tout au bout de la possession de son équipe.

Le succès de Toronto s'est bâti en première période où les stars, des deux côtés, ont joué les seconds rôles. Kawhi Leonard a atteint la pause avec 8 points à deux sur sept au tir alors que les Splash Brothers - Steph Curry et Klay Thompson - ont accumulé un faible 7 sur 22 au tir (. Peut-être rouillés après avoir passé neuf jours sans jouer, suite à leur balayage des Portland Trail Blazers en finale de conférence Ouest, les Warriors ont perdu énormément de ballons (10 en première mi-temps, 16 au total) qui ont offert des points faciles à leur adversaires. Arrivée à la pause avec une avance de dix points (59-49), l'équipe canadienne a ensuite parfaitement résisté dans un troisième quart-temps où les Warriors passent d'habitude la vitesse supérieure. C'est encore Siakam qui s'est signalé (14 points dans ce seul quart-temps) pour permettre aux Raptors d'atteindre la dernière période avec sept unités de marge (88-81), un matelas suffisant pour offrir ce premier succès historique à Toronto.

Retour à l'accueil