NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs
Cyrille Ngario, responsable de News Basket Beafrika, accrédité par la NBA, l'Euroleague, la NCAA, la WNBA et la FIBA.

Cyrille Ngario, responsable de News Basket Beafrika, accrédité par la NBA, l'Euroleague, la NCAA, la WNBA et la FIBA.

Nous y voici enfin. L’attente est terminée. 1230 matchs de saison régulière plus tard, on peut finalement passer aux choses sérieuses alors que les 14 prétendants les moins sérieux ont été renvoyés à la maison. Les séries éliminatoires débutent samedi dans la NBA et je vous propose aujourd’hui de mettre la table pour le premier service du festin qui nous attend. Débutons avec les quatre duels dans la Conférence Est :

No 1 Milwaukee Bucks (60v-22d) vs No 8 Detroit Pistons (41v-41d)

Pour la première fois en 38 ans, les Bucks ont remporté 60 matchs en une saison. Et pour la première fois en 45 ans, ils ont terminé au tout premier rang dans l’Est. Quel exploit pour un club qui s’était classé 7e il y a un an à peine ! La pression est donc entièrement sur leurs épaules à partir d’aujourd’hui. Les fans seront gonflés à bloc (avec raison) mais plutôt anxieux aussi. Car la troupe de Mike Budenholzer manque cruellement d’expérience en séries éliminatoires, n’ayant pas franchi le premier tour au mois d’avril depuis près de 20 ans. Ceci étant dit, je ne vois pas les Pistons embêter Milwaukee plus qu’il ne le faut. Surtout avec un Blake Griffin qui traîne actuellement une blessure au genou. Le nigérian Giannis Antetokounmpo est en mission et devrait à lui seul se charger de cette première ronde sans grande difficulté. On reparlera ainsi de leur manque de vécu en séries, et de l’absence irritante de Malcolm Brogdon, à l’aube du tour suivant.

Joueurs africains à suivre : Giannis Antetokounmpo (Nigéria) chez les Bucks et Thon Maker (Sud Soudan) chez les Pistons.

Mon pronostic : Milwaukee en 5

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 2 Toronto Raptors (58v-24d) vs No 7 Orlando Magic (42v-40d)

Il ne s’agira pas d’un duel commode pour les Raptors, je vous l’annonce en primeur. En bout de ligne, j’ai confiance qu’ils arriveront à bout d’un adversaire dynamique et émergent qui a remporté 11 de ses 13 derniers matchs pour se tailler une place en séries. Mais la bande à Nick Nurse devra trimer dur tout en se rappelant que le Magic les a vaincus deux fois en quatre tentatives cette année (par 29 et 15 points respectivement).

Mission no 2 pour les Raptors : chasser rapidement de leur esprit les nombreuses désillusions qui les ont hantés en playoffs lors des 5 plus récentes saisons. Pour y arriver, j’ai confiance qu’ils sauront se rabattre sur l’expérience significative en séries de messieurs Kawhi Leonard, Danny Green, Serge Ibaka et Gasol mais aussi sur la montée en puissance du camerounais Pascal Siakam, grand favori pour le titre de MIP (joueur ayant le plus progressé). L’organisation torontoise a d’ailleurs tout fait pour reposer/dorloter/protéger Kawhi Leonard lors des six derniers mois. C’est maintenant à lui de livrer la marchandise lors des prochaines semaines.

Les joueurs africains à suivre : Serge Ibaka (Congo Brazzaville), Pascal Siakam (Cameroun) et OG Anunoby (Nigéria) chez les Toronto Raptors, et Evan Fournier (Algérie), Wesley Iwundu (Nigéria) et Mohammed Bamba (Côte d'ivoire/Mali) chez le Magic d'Orlando.

Mon pronostic : Toronto en 6

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 3 Philadelphie Sixers (51v-31d) vs No 6 Brooklyn Nets (42v-40d)

Voici la série qui m’intrigue le plus dans la Conférence Est au premier tour. Pour une panoplie de raisons. Les Nets ont fait partie des surprises de taille cette saison dans le circuit Silver. En remportant 14 matchs de plus que la saison dernière, ils nous ont rappelé que d’accumuler des vedettes à gros prix ne constitue pas la seule formule gagnante dans la NBA. Leur structure et leur chimie d’équipe sont irréprochables, et ils ont permis par le fait même à DeAngelo Russell d’atteindre son plein potentiel. Je doute que les Sixers auront le personnel pour l’embêter. La troupe de Kenny Atkinson n’aura rien à perdre, dans un duel où l’intensité dans les gradins sera également à son paroxysme.

Avec moins de deux heures de voiture séparant les deux villes, vous pouvez parier que les partisans adverses se déplaceront et rajouteront du piquant à cette rivalité émergente. Autre source d’inquiétude pour les supporteurs des Sixers : le genou gauche de Joel Embiid n’est pas à 100 % et il pourrait même rater le début des hostilités. Il s’agirait d’une très mauvaise nouvelle pour l’équipe de Brett Brown. Pour toutes ces raisons, je m’attends à une guerre remportée à l’arraché par les 76ers.

Joueur africain à suivre : Joel Embiid (Cameroun) pour les Sixers.

Mon pronostic : Philadelphie en 7

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 4 Boston Celtics (49v-33d) vs No 5 Indiana Pacers (48v-34d)

Si vous voulez mon avis, les Celtics se sont très bien tiré d’affaire dans les circonstances. Ils ont traversé une saison très chaotique durant laquelle ils ne méritaient probablement pas de terminer dans le top-4 dans l’Est au final. Mais une fin de saison encourageante, combinée à une horrible blessure subie par Victor Oladipo le 23 janvier à Indianapolis, aura permis aux hommes de Brad Stevens de coiffer les Pacers lors de la dernière semaine afin de se donner l’avantage du terrain pour ce duel.

Pour moi, c’est justement l’absence du garde vedette des Pacers qui fera pencher la balance en faveur des Celtics pour cette ronde. Car les Bogdanovic, Turner, Young et Sabonis donneront pas mal de fil à retordre à la bande à Kyrie selon moi. Mais les Pacers manqueront ultimement de munitions face à un groupe aguerri qui est allé à la guerre, avec beaucoup de succès, lors des deux dernières séries dans l’Est. Kyrie joue du basket plus solide et inspiré depuis début mars et Al Horford répond toujours présent en playoffs.

Joueurs africains à suivre : Semi Ojeleye (Nigéria) et Guershon Yabusele (RDC) chez les Celtics. Chez les Pacers, Victor Oladipo (Nigéria/Sierra Leone) ne sera pas de la partie en raison d'une blessure.

Mon pronostic : Boston en 6

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

Et passons maintenant à l’Ouest...

No 1 Golden State Warriors (57v-25d) vs No 8 Los Angeles Clippers (48v-34d)

J’ai un respect énorme pour le travail accompli par Doc Rivers avec les Clippers cette saison. Un peu comme les Nets, leur effectif n’effraie pas grand monde sur papier. Mais leur fougue, leur profondeur et leur chimie de groupe a été époustouflante. Ils ont même réussi à surmonter la transaction envoyant Tobias Harris à Philly avant la date limite. Généralement, quand on se bat pour une place en séries et qu’on échange notre joueur offensif le plus productif au mois de février, on ne survit pas à la tempête. Alors chapeau d’en être arrivé là!

Lou Williams, Danilo Gallinari et Montrezl Harrell ont les armes pour inquiéter tout adversaire. Le problème pour les Clips, c’est qu’ils doivent maintenant se frotter à la dynastie californienne aimée de tous. Et que les champions en titre sont en pleine santé. Ais-je besoin d’en dire davantage ? L’effort du prétendant sera galant, mais ultimement insuffisant.

Joueur africain à suivre : André Iguodala (Nigéria) chez les Warriors

Mon pronostic : Golden State en 5

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 2 Denver Nuggets (54v-28d) vs No 7 San Antonio Spurs (48v-34d)

Une série marquée par un contraste de style flagrant. D’un côté, on retrouve une équipe jeune, ambitieuse, inexpérimentée, dotée d’une belle profondeur, et qui voudra jouer très vite. Les Nuggets n’ont pas remporté une série d’après-saison depuis 2009 et auront beaucoup à prouver après une campagne de 54 victoires. Sans oublier leur entraîneur-chef, Mike Malone, qui en sera à ses toutes premières armes en séries éliminatoires. De l’autre côté, une organisation chevronnée qui préconise un style de jeu plus lent et une approche plus méthodique. Les Spurs ont remporté 5 titres et 36 rondes de séries (36!) depuis 1999, sans jamais rater le rendez-vous estival une seule fois. Gregg Popovich sait comment gagner, point final!

Les Duncan, Manu, Parker et Kawhi ont toutefois disparus, tout comme les gloires d’antan. Aldridge et DeRozan répondront présents, mais Nikola Jokic, Jamal Murray et Paul Millsap sauront leur répondre. À mon sens, les Nuggets profiteront de leur fort avantage du terrain (dans l’altitude du Colorado) pour franchir de justesse la première muraille.

Joueur africain à suivre : Chimezie Metu (Nigéria) chez les Spurs

Mon pronostic : Denver en 7

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 3 Portland Trail-Blazers (53v-29d) vs No 6 Oklahoma City Thunder (49v-33d)

De toutes les séries de premier tour, c’est celle qui a le plus de potentiel de nous offrir une certaine surprise. Les Blazers ont beau avoir une solide organisation dotée de partisans dévoués, ils arrivent rarement à s’imposer en séries. Lors de leurs deux plus récentes apparitions, ils ont été balayés successivement par les Warriors et les Pelicans en première ronde. Dame Lillard est présentement au sommet de son art et C.J. McCollum est revenu de blessure juste à temps pour les éliminatoires. Mais est-ce que ça suffira contre un rival tout aussi affamé?

Le Thunder aussi s’était incliné au premier tour face au Jazz en 2018 et on croyait que le départ de Paul George était imminent. Non seulement a-t-il décidé de revenir à OKC finalement, mais il a ensuite connu la meilleure saison de sa carrière. Ses épaules amochées soulèvent encore des questions, mais personne du côté de Portland n’aura les ressources pour le ralentir s’il répond présent. Si Russell Westbrook nous présente la meilleure version de lui-même, sans trop forcer la note, le Thunder réussira à prolonger les frustrations en Oregon.

Joueurs africains à suivre : Dennis Schröder (Gambie), Hamidou Diallo (Guinée Conakry) et Abdel Nader chez le Thunder et Al-Farouq Aminu (Nigéria) chez les Blazers.

Mon pronostic : OKC en 6

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

No 4 Houston Rockets (53v-29d) vs No 5 Utah Jazz (50v-32d)

Ces deux mêmes clubs s’étaient retrouvés au deuxième tour lors des plus récentes séries, et les Rockets avaient triomphé en 5 matchs. Si on se fie à la deuxième moitié de saison présentée par James Harden et ses amis, le scénario devrait être semblable en 2019. La fiche de Houston le 21 février dernier : 33-25. La fiche par la suite pour finir la saison : 20-4. Ils demeurent, à mon sens, l’équipe qui peut le plus espérer déloger les Warriors dans l’Ouest. On peut appeler ça du mauvais ‘timing’ pour le Jazz car je les aurais probablement favorisés face à d’autres aspirants de taille.

Donovan Mitchell joue gros dans les matchs importants et le personnel de soutien l’entourant n’est pas piqué des vers. Je n’arrive quand même pas à imaginer comment Harden et CP3 pourraient l’échapper si tôt en playoffs.

Joueurs africains à suivre : Clint Capela (Angola/RDC) chez les Rockets, et Thabo Sefolosha (Afrique du Sud), Ekpe Udoh (Nigéria), Georges Niang chez le Jazz.

Mon pronostic : Houston en 6

NBA : Gros plan sur les affiches du premier tour des playoffs

Les hostilités débuteront donc samedi après-midi (heures locales) aux quatre coins de l’Amérique et on est tous fébriles à l’idée de suivre le déroulement avec vous pendant les deux prochains mois. Je serai également en mesure de vous offrir des highlights, des analyses et réactions après chaque match de ces séries éliminatoires.

Cyrille Ngario, responsable de News Basket Beafrika, accrédité par la NBA, l'Euroleague, la NCAA, la WNBA et la FIBA.

Retour Ă  l'accueil