Vainqueurs 120-99 du match 2, les Bucks mènent désormais 2-0 face aux Pistons.Eric Bledsoe a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points.

Vainqueurs 120-99 du match 2, les Bucks mènent désormais 2-0 face aux Pistons.Eric Bledsoe a terminé meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points.

Bousculés pendant une mi-temps, les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo ont logiquement fait plier les Detroit Pistons (120-99). Les hommes de Mike Budenholzer peuvent une fois encore remercier le nigérian Giannis Antetokounmpo, auteur de 13 de ses 26 points au cours de ce troisième quart fatidique. Le nigérian, qui a également pris 12 rebonds, n’a toutefois pas été le seul à briller dans les rangs des Bucks, Eric Bledsoe terminant même meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points et Khris Middleton suivant avec 24 points.

Arrivés en tête à la pause malgré l'absence de Blake Griffin (59-58), les Detroit Pistons se sont peut-être dit qu'ils avaient un coup à jouer sur le terrain de Milwaukee après la correction reçue lors du match 1. Mais les Bucks n'ont pas terminé meilleure équipe de la saison régulière pour rien. Et leur star nigériane Giannis Antetokounmpo ne fait pas partie des deux favoris pour le titre de MVP de la saison sans raison. Dès le retour des vestiaires, Milwaukee en général et le « Greek Freak » en particulier ont pris le match en main. Antetokounmpo a donné le ton en inscrivant les deux premiers points de la deuxième mi-temps, près du cercle. Il a terminé le troisième quart-temps avec 13 points (sur 26 au total), quatre rebonds et deux passes décisives alors que Milwaukee infligeait un 35-17 aux Pistons, impuissants. L'écart fait, les Bucks se sont finalement imposés 120-99.

«On a juste fait notre travail ce soir, a estimé le Grec. Parfois c'est une question de volonté. Je suis revenu en deuxième mi-temps avec l'envie d'être agressif et voilà, c'est ce qu'on doit faire.» Alors que Milwaukee est toujours privé de Malcolm Brogdon et Pau Gasol, Eric Bledsoe a une nouvelle fois répondu présent avec 27 points. Le All Star Khris Middleton en a lui inscrit 24. Pour Detroit, Luke Kennard a marqué 19 points alors qu'Andre Drummond a réalisé son classique double-double avec 18 points et 16 rebonds.

Les Bucks sont désormais en position idéale pour remporter leur première série de play-offs depuis 2001 (face au Orlando Magic et aux Charlotte Hornets cette année-là). Depuis, la franchise du Wisconsin a perdu neuf séries de play-offs consécutives. Un enchaînement qui semble très proche de se terminer.

Retour à l'accueil