Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers ont varié les plaisirs avec 7 joueurs capables de marquer entre 11 et 20 points. L'ailier grec, gêné par les fautes, s'est contenté lui de 14 points, 10 rebonds et 3 passes en 28 minutes, pendant que son camarade All-Star, Khris Middleton, finissait lui à 20 points. Malgré le retour de Blake Griffin (27 points, 7 rebonds et 6 passes), les Pistons n'ont pas vraiment existé et sont désormais menés 3 à 0 avant la quatrième rencontre, toujours dans leur enceinte, qui se tiendra dans la nuit de lundi à mardi. En cas de qualification, Milwaukee retrouvera le vainqueur de la série entre Boston et Indiana, où les Celtics mènent également 3 à 0.

Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers ont varié les plaisirs avec 7 joueurs capables de marquer entre 11 et 20 points. L'ailier grec, gêné par les fautes, s'est contenté lui de 14 points, 10 rebonds et 3 passes en 28 minutes, pendant que son camarade All-Star, Khris Middleton, finissait lui à 20 points. Malgré le retour de Blake Griffin (27 points, 7 rebonds et 6 passes), les Pistons n'ont pas vraiment existé et sont désormais menés 3 à 0 avant la quatrième rencontre, toujours dans leur enceinte, qui se tiendra dans la nuit de lundi à mardi. En cas de qualification, Milwaukee retrouvera le vainqueur de la série entre Boston et Indiana, où les Celtics mènent également 3 à 0.

Les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo ont encore dominé les Pistons (119-103), malgré le retour de Blake Griffin (27 pts), et mènent 3-0 dans leur série.

Le retour de Blake Griffin n'a pas changé grand-chose à l'affaire. La star de Detroit, absente des deux premiers matches à Milwaukee à cause d'un souci récurrent au genou, faisait son retour dans la nuit de samedi à dimanche, à domicile, pour le troisième match d'une série pour l'instant à sens unique (121-86 et 120-99).

Il a noirci la feuille de stats sans attendre (27 points, 7 rebonds, 6 passes), tandis qu'en face, le favori pour la distinction de MVP, le Grec Giannis Antetokounmpo, était dans un soir sans (14 points, 5 sur 13 au tir).

Mais face à la meilleure équipe de la NBA cette saison, c'était encore loin de suffire à générer un embryon de suspens. Les Bucks, chez qui sept joueurs ont inscrit 10 points ou plus, ont poursuivi leur balade et engrangé une victoire facile (119-103), remportant les trois premiers quarts-temps avant de gérer la fin de match. Khris Middleton (20 points), Eric Bledsoe et Brook Lopez (19 chacun) ont été les meilleurs scoreurs côté Milwaukee, dont la défense a tenu Detroit à 38 % au tir.

Les Bucks mènent 3-0 et peuvent se qualifier pour les demi-finales de conférence dès lundi, à nouveau à Detroit.

Detroit vient de vivre une treizième défaite d'affilée en play-offs, un record égalé dans l'histoire de la NBA et co-détenu par les New York Knicks. Les Pistons avaient été balayés en 2016 et en 2009, et avaient perdu les deux derniers matches de leur finale de conférence 2008 contre Boston.

Retour à l'accueil