La NBA va investir des millions de dollars dans la nouvelle ligue africaine

NAIROBI (Reuters) - La NBA va investir des millions de dollars dans la Basketball Africa League (BAL), sa première ligue professionnelle hors d'Amérique du Nord, et participera activement à son opération, a annoncé mardi un haut dirigeant.

La NBA, en partenariat avec la Fédération internationale de basketball (FIBA), va lancer la Ligue africaine de basketball en janvier 2020, réunissant 12 équipes réparties sur tout le continent.

"Cette ligue sera entièrement exploitée par la NBA", a déclaré par téléphone à Reuters Amadou Gallo Fall, vice-président de la NBA pour l'Afrique. "Notre expertise et nos meilleures matchs seront exposés."

Selon le magazine Forbes, la NBA a généré 8 milliards de dollars de revenus la saison dernière, et les acteurs du secteur ont déclaré que l'intérêt du public africain s'était accentué parallèlement au profil des Africains jouant dans la meilleure ligue mondiale de basketball.

Le Camerounais Joel Embiid, un pivot âgé de 25 ans pour les Philadelphia 76ers, est devenu l'un des meilleurs joueurs de la NBA et a signé un contrat de cinq ans avec l'équipe pour une valeur de près de 150 millions de dollars en 2017.

Cette saison, Embiid et Giannis Antetokounmpo des Milwaukee Bucks, âgé de 24 ans, né en Grèce de parents nigérians, aspirent à devenir le joueur le plus utile de la NBA à savoir le MVP (Most Valuable Player).

La NBA a ouvert un bureau en Afrique il y a neuf ans. Elle a organisé son premier match de gala NBA Afrique en 2015. Les jeux de 2017 et 2018 se sont déroulés devant une foule comblée en Afrique du Sud.

La Ligue africaine de basketball impliquera six champions nationaux - du Nigeria, de l'Angola, du Maroc, de l'Egypte, de la Tunisie et du Sénégal - qui se qualifieront automatiquement pour la compétition. Les six autres se qualifieront pour les qualifications internationales plus tard cette année.

"C’est une opportunité grâce à notre partenariat avec la FIBA ​​de continuer à renforcer l’écosystème du basketball ici", a déclaré Fall.

Il n'a pas confirmé exactement combien la NBA investirait dans la ligue mais a déclaré qu'il s'agissait de millions de dollars.

Alors que la NBA courtise les audiences africaines, les joueurs africains ont conquis la NBA.

Parmi les 108 joueurs internationaux, il y avait 13 joueurs d'origine africaine inscrits sur les listes des équipes de la NBA au début de la saison 2018/19. Cela monte à environ 40 si les joueurs nés de parents africains y sont inclus, a déclaré Fall.

"Cela a un impact considérable sur la croissance de la popularité de la NBA", a-t-il ajouté.

La NBA a commencé à diffuser en mars sur YouTube deux matchs par semaine gratuits pour les téléspectateurs d’Afrique subsaharienne, dans le but de créer une base de fans plus importante sur le continent.

La ligue a ouvert une académie de basketball d'élite au Sénégal en 2017, qui, avec son programme Basketball Without Borders Africa, a présenté des talents africains souhaitant jouer pour des équipes de la NBA ou des collèges américains.

La prochaine étape consiste pour une équipe africaine de basket-ball à obtenir une médaille olympique, a déclaré Fall.

"Ce jour arrive bientôt", at-il ajouté.

Retour à l'accueil