L'UMMC Ekaterinburg et le Dynamo Kursk se croiseront en finale de l'EuroLeague women !

SOPRON (Hongrie) - Les deux favoris et puissants clubs russes UMMC Ekaterinburg et Dynamo Kursk s'affronteront ce dimanche soir (20h30) pour le titre de l'EuroLeague Women 2019.

Les tenants  du titre ont dû travailler dur pour se débarrasser de Sopron Basket 81-59, l'UMMC se remettant de 20 minutes de jeu difficiles, alors qu’elles avaient du mal à s’imposer face aux hôtes.  

Mais la seconde période était une démonstration de force, un sérieux message pour la finale alors qu'elles utilisaient leur profondeur de banc pour vaincre Sopron. Brittney Griner a été solide pour l'UMMC puisqu'elle a récolté 19 points, 8 rebonds et trois contres. Il y avait aussi le soutien de Courtney Vandersloot qui avait signé points, 8 rebonds et 5 passes décisives.

Evgeniia Beliakova a résumé le match de l’UMM et a déclaré: "C’était un grand match pour nous dans une situation de demi-finale et Sopron est une très bonne équipe.

"Elles jouent avec une vraie passion et elles peuvent marquer très rapidement. La première mi-temps était difficile, mais nous avons trouvé un moyen de montrer comment nous pouvons continuer à gagner ensemble. Nous nous sommes dit, dans ces moments difficiles, que nous devions rester ensemble et jouer en équipe ", at-elle souligné. 

Pendant ce temps, le Dynamo Kursk participera à sa deuxième finale après avoir battu le ZVVZ USK Praha 84 à 67 grâce aux belles performances du duo Sonja Petrovic et Breanna Stewart.

La première apportait l’étincelle quand il le fallait pendant la deuxième période, alors que Kursk paraissait en difficulté pour finir avec 20 points. Pendant ce temps, Stewart a également montré sa classe avec 32 points, alors que Natasha Howard a également rejoint le parti en amassant un joli double-double de 22 points et 10 rebonds.

L'entraîneur-chef du Dynamo Koursk, Lucas Mondelo, était ravi de son équipe.

Il a déclaré: "Nous mettons beaucoup d'emphase sur nos tireurs et les empêchons de marquer. Notre défense était très importante et faire qu'une équipe comme celle-ci ne marque que 67 points est très difficile.

"Nous sommes en finale et nous devons profiter de ce laps de temps avant de nous concentrer sur le travail à venir", a insisté Mondelo.

Retour Ă  l'accueil