Deux fois championnes NCAA, les Fighting Irish de Notre-Dame visent désormais un troisième titre national pour devenir la troisième équipe de l'histoire à réaliser un back-to-back après UConn et Tennessee (2007, 2008).

Deux fois championnes NCAA, les Fighting Irish de Notre-Dame visent désormais un troisième titre national pour devenir la troisième équipe de l'histoire à réaliser un back-to-back après UConn et Tennessee (2007, 2008).

Comme l'année dernière au même stade de la compétition, les Fighting Irish de Notre-Dame se sont venues à bout des Lady Huskies de UConn, vendredi soir à Tampa Bay, en demi-finale du Four Four de la NCAA sur le score de 81-76. Notre-Dame, tenant du titre s'offre ainsi le droit de revenir en finale nationale pour la deuxième année consécutive et peut donc rêver d'un back-to-back historique ! La bande à Arike Ogunbowale (23 points et 6 rebonds) affrontera en finale les Lady Bears de Baylor, vainqueurs des Ducks de l'Oregon dans l'autre demi-finale.

Menées 13-4 par les Huskies à l'entame du premier quart-temps, les Irish de Notre-Dame ont lutté pour revenir dans la partie sans parvenir à creuser l'écart en première période.

Au retour des vestiaires, les Huskies de UConn se montrent plus agressives des deux côtés du terrain, mais Notre-Dame sous l'impulsion de la star nigériane Arike Ogunbowale répond du tic au tac pour rester au contact à l'entame du quatrième quart-temps (54-52).

Final Four : Arike Arike Ogunbowale et Notre-Dame récidivent face à UConn et se dirigent vers un back-to-back

Les Huskies ouvrent le dernier quart sur un tir à 3-points de Christy Williams (57-52), mais Arike Ogunbowale répond de suite derrière l'arc pour permettre à Notre-Dame de rester au contact (57-55). C'était sans compter sur Katie Lu Samuelson qui vient inscrire le deuxième panier à 3-points de UConn en début de ce 4e quart-temps (60-55) avant que Christyn Williams et Napheesa Collier ne donnent neuf points d'avance aux Huskies complètement déchaînées (64-55).

Mais à 7 minutes du coup de sifflet final, les Irish malmenées, décident de réagir par le biais de Jackie Young et Brianna Turner pour revenir à quatre petits points des Huskies (64-60) avant que Marina Mabrey ramène les deux équipes à égalité (66-60) à six minutes de la fin.

Final Four : Arike Arike Ogunbowale et Notre-Dame récidivent face à UConn et se dirigent vers un back-to-back

C'est le moment choisi par les stars des deux équipes Arike Ogunbowale (23pts, 6rbds), Jessica Shepard (20pts, 13rbds, 7pds), Brianna Turner (15pts, 15rbds), Marina Mabrey (12pts, 12pds), Katie Lu Samuelson (20pts, 6rbds), Christyn Williams (19pts) et Napheesa Collier (15pts, 13rbds, 4 blocs) de se livrer un duel épique dans un money-time irrespirable où l'on va assister à pas moins de dix changements de tête avant que Notre-Dame obtient le dernier mot grâce notamment à l'impitoyable Arike Ogunbowale sur la ligne des lancers francs. 

Notre-Dame s'impose finalement au bout du temps réglementaire et décroche ainsi son billet pour sa deuxième finale consécutive de la NCAA women basketball après celle de l'année dernière. Les Irish croiseront les Ducks de l'Oregon en finale pour un back-to-back ! A titre personnel, Arike Ogunbowale qui a déjà été nommée cette saison dans toutes les All-Team, devrait probablement être désigné meilleure joueuse de ce Final Four ou de la saison si Notre-Dame venait à remporter le titre ce dimanche à Tampa Bay.

De son côté, l'histoire se répète pour UConn de la kényane Olivia Nelson-Ododa (4pts, 5rbds, 15 min), éliminée par son bourreau pour la deuxième année consécutive en demi-finale du Final Four de la NCAA. L'équipe universitaire la plus titrée des États-Unis qui compte 20 participations au Final Four devra sans doute encore attendre avant de soulever son 12e titre national.

Retour à l'accueil