Trae Young terrasse les Sixers

Ultra-clutch, Trae Young (32 pts, 11 ast) a signé le tir de la gagne face aux 76ers pour les Hawks (129-127).

Trae Young crucifie Philadelphie
Les Atlanta Hawks et les Philadelphia 76ers ont offert un spectacle emballant à State Farm Arena samedi soir, avec beaucoup de jeu offensif et un vrai suspense jusqu'au bout (19 changements de leader en 48 minutes). Dans les derniers instants, Philadelphie n'a pas su exploiter une première balle de match, alors que le score était de parité (127-127) en ne réussissant pas à déclencher le tir (par Jimmy Butler) avant la fin de l'horloge des 24 secondes. Du coup, avec 3'5 au chrono, Atlanta a saisi sa chance par Trae Young. Le rookie s'est saisi du ballon avant de déborder Butler puis a lâché un magnifique flotteur au-dessus de Joël Embiid qui retombait dans le cercle avec un dixième à jouer. Trop peu pour que les 76ers puissent réellement tenter quelque chose. «Je crois que ça vient du fait qu'on pense être une bonne équipe, qu'on peut juste se pointer, faire ce qu'on veut et croire qu'on va gagner quand même», a pesté Butler après le match. Philadelphie restait sur six victoires de rang avant de se rendre en Georgie.

Miami se déplace toujours bien
Actuellement huitième et dernier qualifié en play-offs, le Miami Heat n'entend pas céder cette place facilement. Les Floridiens l'ont prouvé samedi soir en allant s'imposer chez les Washington Wizards (113-108) qui ont, eux, perdu tout espoir de se qualifier. Dwyane Wade a poursuivi, à la Capital One Arena, sa tournée d'adieux triomphale avec 20 points, 9 rebonds et 5 passes décisives. «La NBA devrait mettre une amende à Miami pour le laisser partir à la retraite à la fin de la saison, il est trop bon pour arrêter», a plaisanté Scott Brooks, l'entraîneur de Washington. Ce résultat confirme les bonnes aptitudes du Heat en déplacement : 19 victoires pour 17 défaites à l'extérieur.

Retour à l'accueil