March Madness : Queen Egbo et Baylor ne font qu'une bouchée des Golden Golden Bears de Californie

Pour dernière année en Division I de la NCAA, Kristine Anigwe ne disputera pas le Sweet 16 avec les Golden Bears de Californie (n°8, 20-12), largement battues, lundi soir par l'université de Baylor (32-1), tête de série numéro 1 sur la marque de 102-63, au second tour du tournoi NCAA. 

L'université de Baylor, un des grands favoris pour une place au Final Four, s'est promené lundi soir face aux Golden Bears de Californie, validant ainsi son ticket pour le Sweet 16 pour la onzième fois consécutive.

La freshman nigériane Queen Egbo a été brillante avec 8 points, 6 rebonds et 2 contres en seulement 11 minutes. Fille de Amaechi et Amazilo, deux pasteurs nigérians, Queen Egbo était classée parmi les meilleures lycéennes des États-Unis avant de rejoindre l'université de Baylor.

En face, sa compatriote nigériane de Californie, Kristine Anigwe n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu, se contentant de 13 points à 4/17 au tir, 5 rebonds et 2 contres en 33 minutes. Une piètre performance très loin de ses standards habituels. 

Au Sweet 16, les Lady Bears de Baylor croiseront samedi prochain à Greensboro le South Carolina.

Queen Egbo, une des meilleures lycéennes des États-Unis
Queen Egbo, une des meilleures lycéennes des États-Unis
Queen Egbo, une des meilleures lycéennes des États-Unis

Queen Egbo, une des meilleures lycéennes des États-Unis

Retour à l'accueil