Les Raptors ont déroulé face aux Celtics en difficulté (118-95). Pascal Siakam termine meilleur marqueur avec 25 points, Kawhi Leornard suit avec 21 unités.

Les Raptors ont déroulé face aux Celtics en difficulté (118-95). Pascal Siakam termine meilleur marqueur avec 25 points, Kawhi Leornard suit avec 21 unités.

En plein doute, Boston n’a finalement fait illusion que pendant un quart-temps avant de sombrer face à d’impitoyables Raptors (118-95). L'ailier camerounais Pascal Siakam a brillamment mené Toronto avec 25 points, 8 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un contre en 30 minutes. Le pivot congolais Serge Ibaka a inscrit 14 points en 20 minutes. 

Tout le monde à Boston attendait une réaction des Celtics. Elle n’aura duré qu’un quart-temps. Après ça, Toronto a passé un 18-0 et fait vivre un cauchemar le reste de la soirée à une équipe amorphe et sans âme, victime il faut le dire d’une grosse défense, mais surtout d’un manque criant d’imagination. Cette nouvelle défaite, la troisième de suite, ne peut pas mieux symboliser la saison galère des C’s.

ADVERTISING
adikteev
Rien ne laissait pourtant présager une telle débâcle : les dix titulaires ne parvenant pas à se départager, les deux entraîneurs ouvrent leur banc à mi-période dans le premier quart avec un score bloqué à 14-12 pendant deux minutes.

Jaylen Brown est le seul remplaçant qui va avoir de l’impact, avec 7 points rapides pour aider Jayson Tatum, auteur de 7 points aussi, à contenir les 11 unités d’un Pascal Siakam à 3/4 de loin. La paire Gasol/Lin ne suffit pas à compenser les petits errements défensifs de locaux (32-30).

Après le 18-0, le 17-2
Le problème est réglé après le mini break, et c’est au tour des Celtics de négliger leur défense, avec comme sanction un 13-0 dont 8 points pour Norman Powell (43-34).

Tirs ou passes, tout est forcé en attaque pour les C’s, en bonne partie à cause des Raptors. L’inattendu Robert Williams vient stopper l’hémorragie après 18 points de suite, enfin plutôt la freiner : Boston est ridicule, et n’arrive qu’à inscrire 7 points en 9 minutes quand Toronto en met 29 ! Pour finalement subir un 36-13 dans ce quart-temps (66-45).

Les C’s peuvent-ils nous sortir un de ces comebacks dont ils avaient le secret l’an passé ? En tout cas, ils reviennent avec de meilleures intentions et une bien meilleure circulation de balle : Nick Nurse prend un temps-mort après un 7-2.

Boston enchaîne, mais les Raptors redressent vite la barre avec une poignée de 3-points dévastateurs pour repasser au-dessus des 20 points. Pascal Siakam prend feu et fait se lever la salle : le match était enfin équilibré mais le Camerounais instigue un terrible 17-2 ! Il est désormais définitivement plié (98-65).

De Brad Stevens à Kyrie Irving (7 points à 3/10), personne n’a trouvé de solution pour Boston, qui n’a pas le temps de réfléchir : Portland débarque dans le Massachusetts ce soir.

Retour à l'accueil