Les Celtics remportent le choc à Philadelphie sans Kyrie Irving

Encore privés de Kyrie Irving, les Celtics ont fait fort en s'imposant à Philadelphie (109-112). Boston reprend la quatrième place de l'Est aux Sixers.

Boston s'est imposé à Philadelphie (109-112), dans la nuit de mardi à mercredi en NBA. Les Celtics jouaient pourtant sans Kyrie Irving. Gordon Hayward a donc pris le relais. Sorti du banc, l'ancien ailier du Jazz termine meilleur marqueur avec 26 points à 8/11 au tir dont un superbe 6/7 à trois points.

Conséquence au classement de la conférence Est, les partenaires de Jason Tatum (20 points et 10 rebonds) rattrapent les Sixers à la quatrième place avec un bilan identique (36 victoires, 21 défaites).

Les Celtics remportent le choc à Philadelphie sans Kyrie Irving

Toujours privés de Kyrie Irving, les coéquipiers de Gordon Hayward (26 points), Al Horford (23 points) et Jayson Tatum (20 points, 10 rebonds) ont refait le plein de plaisir en s’imposant à Philadelphie au terme d’un match très disputé (109-112).

Une qualification en cinq manches en playoffs la saison passée et trois succès en trois rencontres cette saison, et si Boston était la bête noire des Sixers ? Sans Kyrie Irving et après le récent coup de gueule de Marcus Morris, les Celtics ont dicté leur loi sur le parquet de Philly afin de décrocher un précieux succès afin de retrouver la 4e place à l’Est.

Jayson Tatum répond à Ben Simmons
Tout au long de la rencontre, les hommes de Brad Stevens ont fait preuve d’un grand sang-froid face à ces « Brand New Sixers » qui n’ont rien lâché. En fin de première mi-temps, Marcus Morris et Al Horford prennent leurs responsabilités à 3-points avant que Jayson Tatum ne vienne conclure un 8-0 d’un lay-up en contre-attaque (44-52). Philly répond par un 9-0 au retour des vestiaires avec un missile derrière l’arc de JJ Redick et un dunk de Ben Simmons qui harangue la foule.

Avant que la partie de ne s’emballe, Jayson Tatum calme l’assemblée avec un spin move sur Joel Embiid avant de fracasser le cercle devant Ben Simmons (57-56). Progressivement, les 3-points de Gordon Hayward et Al Horford replacent Boston devant. Jimmy Butler doit s’arracher pour finir devant Al Horford au buzzer du troisième quart pour rester dans le coup (74-77).

Les Celtics remportent le choc à Philadelphie sans Kyrie Irving

Jimmy Butler déclenche trop tard
Le dernier quart-temps promet une lutte acharnée. Joel Embiid envoie deux paniers à 3-points et un joli move face à Big Al pour tenir face au nouveau coup de chaud de Gordon Hayward (92-94).

Symbole du sang-froid des Celtics, Jayson Tatum relance la machine par un panier à mi-distance. Mais le rebond offensif pour le panier avec la faute signé Ben Simmons suivi d’un nouveau 2+1 d’Embiid en isolation font repasser les Sixers devant. Gordon Hayward sanctionne alors la défense adverse d’un 3-points depuis le corner. Marcus Smart profite ensuite de l’inattention de Ben Simmons pour le déborder et des cinq fautes personnelles de Joel Embiid pour finir au cercle, sanctionnant les deux lancers manqués de Jimmy Butler juste avant (104-108).

Cette fois, malgré deux derniers paniers près du cercle de Jimmy Butler et Joël Embiid, ni Al Horford ni Jayson Tatum ne tremblent depuis la ligne des lancers et offrent un précieux succès aux Celtics, Jimmy Butler n’ayant pas le temps de déclencher un 3-points pour égaliser à 1.8 seconde du buzzer (109-112).

En attendant de se retrouver le 21 mars pour un dernier duel entre les deux équipes, Sixers et Celtics ont un ultime match à jouer avant le All-Star Break, ce soir : face à Detroit pour Boston, et à New York pour Philly.

Retour à l'accueil