Kyle Kuzma élu MVP du Rising Stars !

Kyle Kuzma n’a pas la mémoire courte. Mécontent de sa performance lors du Rising Stars de l’année dernière, soldée par une défaite de 31 points, le Laker avait à cœur de se racheter et rentrera à Los Angeles avec le trophée de MVP.

20 points à 9 sur 18 aux tirs et 7 rebonds, voici la ligne de statistique de Kyle Kuzma il y a un an à domicile lors du Rising Stars Challenge de Los Angeles. Ces chiffres ne traduisent toutefois pas le ressenti du produit de l’université d’Utah. Pour son premier All-Star Weekend, Kuzma était sorti de cette rencontre en ayant honte de sa prestation et de celle de son équipe.

De retour sur la même scène cette nuit, le Laker avait retenu la leçon de la saison dernière et il était prêt à en découdre dès l’entre deux.

« Mon but était simplement de jouer dur, » explique-t-il avant de donner plus de détails. « L’année dernière je n’étais pas satisfait de la façon dont j’avais joué. J’étais apathique. Ce soir je voulais tout faire pour éviter de tomber dans le même piège et c’est l’une des raisons de ma bonne performance. »

Le record de Kevin Durant a tenu
Auteur de 14 points après six minutes de jeu et de 23 points à la pause, Kuzma était alors sur le rythme du record de points de Kevin Durant, auteur de 46 points en 2009 à Phoenix. Si le Laker a ralenti en deuxième, il a tout de même fini la rencontre avec 35 points au compteur.

Outre vouloir monter un autre visage que la saison dernière, Kuzma avait-il fait du trophée de MVP un objectif avant même d’arriver à Charlotte ? « Bien sur ! » s’exclame-t-il. « Évidemment c’est un match d’exhibition mais nous sommes tous des stars en devenir. J’avais deux objectifs avant le match. 1. travailler mon foncier, et 2. pourquoi pas viser le titre de MVP ? Si vous êtes dans le match, vous devez au moins essayer et puis ça me donne le droit de me vanter. C’est toujours une bonne chose ! »

Kuzma et le reste de la Team USA avaient également une toute autre motivation pour remporter ce match. Chaque joueur de l’équipe victorieuse repart en effet avec un chèque non négligeable de 25 000 dollars. Évidemment, cette somme n’a pas la même valeur pour des joueurs NBA qui gagnent des millions mais ça fait tout de même un bel argent de poche.

Le MVP n’a d’ailleurs pas pris quatre chemins pour confirmer que ce bonus était dans son esprit dès l’entame du match. « Je crois que lors du deuxième temps mort, j’ai lancé le cri de guerre « 1, 2, 3, Bonus ! Ça vous suffit comme explication ? » dit-il avec un grand sourire.

Kyle Kuzma pourra donc rentrer à Los Angeles avec un sentiment de travail accompli, mais il ne fait aucun doute qu’il échangerait ce trophée de MVP et cette prime contre une qualification en playoffs.

Retour à l'accueil