LeBron James mis au repos, les Lakers ont bien résisté aux Warriors à l'Oracle Arena avant de logiquement s'incliner dans la Baie (115-101).

LeBron James mis au repos, les Lakers ont bien résisté aux Warriors à l'Oracle Arena avant de logiquement s'incliner dans la Baie (115-101).

Au repos après avoir repris deux jours plus tôt, LeBron James n'a pas pris part à la défaite des Los Angeles Lakers sur le parquet des Golden State Warriors (115-101).

Les Los Angeles Lakers ont proposé une belle résistance, samedi soir, sur le parquet des Golden State Warriors. Privés de leur maître à jouer, LeBron James, de retour deux jours plus tôt et forcé de se reposer après avoir joué 40 minutes contre les Los Angeles Clippers, les Angelenos ont tenu trois quart-temps face au champion en titre, avant de s'écrouler dans l'ultime période (115-101).

Au cours d'une soirée où Stephen Curry a eu énormément de mal à trouver son rythme (il a manqué ses huit premiers tirs), ses coéquipiers se sont passé le témoin afin de tenir le coup : Klay Thomson (28 pts à 10/15, 5 rbds) a inscrit 23 points sur les deux premiers quarts, Kevin Durant a joué les stabilisateurs (21 pts à 8/13, 11 pds) tandis que DeMarcus Cousins (18 pts à 5/15, 10 rbds, 4 pds) a réveillé l'Oracle Arena d'un poster-dunk sur un Kyle Kuzma incrédule.

La vraie solution offensive pour les Warriors est venue du banc et d'Andre Iguodala. L'ailier (17 pts à 7/9, 3 rbds, 4 pds) a inscrit trois tirs primés, dont deux en début de dernier acte, ce qui a permis aux hommes de Steve Kerr de définitivement prendre les commandes de la partie. En face, Brandon Ingram (20 pts à 9/21, 4 rbds) et Rajon Rondo (12 pts à 11 pds, 8 rbds) n'ont pas démérité mais le manque d'adresse (43,8 %, 7/27 à trois points) et de leur leader a fini par peser. Ils auront désormais trois jours afin de récupérer, pour ensuite enchaîner avec le troisième de leurs six déplacements consécutifs (à Indiana). Golden State ne reprendra que mercredi, face aux San Antonio Spurs.

Tensions dans le vestiaire
Selon Shams Charania, reporter pour The Athletic, une altercation verbale aurait eu lieu dans le vestiaire des Lakers après la défaite. Michael Beasley, JaVale McGee et Lance Stephenson auraient notamment remis en cause la distribution du temps de jeu de la part de Luke Walton.

Retour à l'accueil