Alex Nwora a réglé ses comptes avec la fédération camerounaise de basketball dans un communiqué publié sur la page Facebook de NBBF 

Alex Nwora a réglé ses comptes avec la fédération camerounaise de basketball dans un communiqué publié sur la page Facebook de NBBF 

Alex Nwora, entraîneur-chef de l’équipe nationale du Nigéria, a vivement critiqué la Fédération camerounaise de basket-ball (FECABASKET) pour avoir accusé les D'Tigers pour trucage concernant le match perdu largement contre de la Côte d'Ivoire (72-46) dans le cadre de la dernière fenêtre des Éliminatoires de la Coupe du Monde FIBA 2019.
 
Dans ce communiqué publié sur la page Facebook de la NBBF, l'entraîneur chef du Nigéria Alex Nwora a réglé ses comptes avec la FECABASKET et des fans Camerounais qui ont reproché aux D’Tigers d’avoir perdu délibérément face à la Côte d’Ivoire en vue d'éliminer les Lions Indomptables, très bien placés depuis novembre dernier pour décrocher le ticket qualificatif du meilleur troisième. 
 
Alex Nwora a ajouté qu'une telle déclaration imprudente tirée d'une frustration susceptible de jeter le discrédit sur le sport ne devrait pas être prise à la légère par la Fédération Internationales de Basket-ball (FIBA).
 
Nwora a critiqué le Cameroun en affirmant qu'il s'était embarqué dans une mission d'autodestruction lors des qualifications, ce qui leur a finalement coûté un billet pour la coupe du monde.
 
«Si tel vient du Cameroun, c'est de l'hypocrisie. Au lieu d'employer des entraîneurs moyens, ils auraient dû viser le meilleur. Ils ont un très bon entraîneur que je connais très bien, il est l’un des meilleurs entraîneurs et j’apprends la plupart des choses de lui ».
 
Selon lui, les Camerounais en colère devraient tenir leur fédération responsable de ce qui a coûté au pays une place en Chine après que leur pari ait été joué.

Nwora a estimé que le fait que le Cameroun ait perdu cinq matchs dans les Éliminatoires avait scellé son destin et non celui du Nigeria que FECABASKET et les camerounais essaient de blâmer. 

 Il s'est demandé combien d’argent ou d'incitations auraient suffi pour que les joueurs et le coaching staff puissent vendre le match contre la Côte d'Ivoire. 
 
«Je voulais rester invaincu et faire l'histoire de mon pays. Savez-vous combien le Nigéria a-t-il pour que le Cameroun insinue que nous sommes venus ici pour vendre un match? Combien vont-ils nous payer? Qui va nous payer pour vendre un match? "
 
«Ce sont des joueurs professionnels qui gagnent de l'argent. S'ils veulent faire quelque chose de bien, ils ne doivent pas imputer leur stupidité à ces enfants et au Nigeria, car ces gars-là sont des professionnels. ”
 
Il a décrit l'allégation comme une insulte à sa personne, à sa profession, aux joueurs et à ce que représente la NBBF.

L'entraîneur américain d'origine nigériane menace de poursuivre en justice FECABASKET ou tout individu qui ne recule devant rien pour nuire à son nom.

«Si quelqu'un essaie de remettre en question mon intégrité, mon pays et les personnes que je représente, c'est une insulte et c'est la dernière fois que je veux entendre cela. Si mon nom arrive, je poursuivrai le Cameroun ou quiconque le fera. »

Retour à l'accueil