L'intérieur des New Orleans Pelicans Anthony Davis a fait savoir à sa franchise qu'il souhaite aller voir ailleurs.

L'intérieur des New Orleans Pelicans Anthony Davis a fait savoir à sa franchise qu'il souhaite aller voir ailleurs.

Il va désormais falloir s'habituer à voir les plus grandes stars NBA aller au bras de fer avec leurs franchises. Lundi, Rich Paul, l'influent agent de LeBron James et d'Anthony Davis notamment, a révélé que ce dernier avait demandé un transfert aux New Orleans Pelicans, avec pour objectif d'atterrir « dans une équipe qui lui donnera la chance de gagner durablement et de batailler pour un titre ».

Ce n’est pas une surprise mais tout de même un vrai séisme dans le microcosme NBA : Anthony Davis a annoncé à ses dirigeants qu’il ne prolongerait pas aux Pelicans l’été prochain, et qu’il souhaitait être transféré !

C’est son agent qui l’a révélé à ESPN. Son représentant n’est autre que Rich Paul, et depuis qu’il s’occupe des intérêts de la star de La Nouvelle-Orléans, les rumeurs s’étaient intensifiées, et tous les regards se tournent vers les Lakers où LeBron James, qui partage le même agent, serait ravi de voir Anthony Davis à ses côtés.

« Anthony veut rejoindre une franchise qui lui permette de gagner régulièrement et de jouer le titre » indique Rich Paul. « Anthony voulait être honnête et clair sur ses intentions. C’est pourquoi il leur a fait part de sa décision dès maintenant. C’est dans l’intérêt d’Anthony et de l’avenir de la franchise. »

Les Lakers en avance sur les Celtics…
Ce week-end, il se murmurait que les Lakers étaient prêts à bouleverser leur effectif pour remonter la pente. Pour récupérer une superstar comme Anthony Davis, il leur faudra lâcher au moins deux jeunes vedettes, et un duo composé de Lonzo Ball et Kyle Kuzma pourrait peut-être contenter les Pelicans.

Mais les Lakers ne seront pas les seuls sur le coup puisque les Celtics ont un oeil sur Anthony Davis depuis plusieurs saisons, et ils ont aussi des arguments. Le souci, c’est qu’ils doivent attendre que Kyrie Irving soit free agent, et donc le 1er juillet 2019, pour se positionner puisque la NBA interdit à une franchise de récupérer deux joueurs signés sous la « Derrick Rose Rule ».

Sans oublier qu’Anthony Davis est sous contrat jusqu’en 2021, avec une clause libératoire en 2020, et que les Pelicans ont donc la main sur le dossier… et ne sont pas obligés de céder de suite à ce caprice.

LEXIQUE
Derrick Rose Rule : mise en place en 2011 avec la nouvelle convention collective, la « Derrick Rose Rule » permet à une franchise de récompenser les joueurs qui ont particulièrement brillé lors de leurs quatre premières années en NBA (MVP, sélection dans une All-NBA Team…), en leur permettant de prolonger pour cinq ans, tout en touchant jusqu’à 30% de la masse salariale. Une équipe ne peut récupérer par trade qu’un seul joueur avec un contrat respectant la « Derrick Rose Rule ».

Retour à l'accueil