Arike Ogunbowale remporte le duel des futurs numéros 1-2 de la Draft WNBA.

Arike Ogunbowale remporte le duel des futurs numéros 1-2 de la Draft WNBA.

Dans un choc très attendu dans la Conférence ACC en NCAA, la meneuse vedette nigériane, Arike Ogunbowale a mené Notre-Dame jeudi soir vers une écrasante victoire face à son rival de Louisville (82-68). Notre-Dame, champion NCAA en titre, améliore donc son bilan de la saison à 15 victoires en 16 matchs et prend la seconde place au classement national derrière les Huskies de UConn et devant Louisville (14-1).

Pour sa part, Louisville (14-1) concède seulement sa toute première défaite de la saison.

Cette rencontre était aussi l'occasion de revoir l'une des oppositions les plus excitantes dans la NCAA entre d'un côté, Arike Ogunbowale et de l'autre Asia Durr, deux joueuses considérées comme étant les deux futures stars de WNBA. Avec Kristine Anigwe des Golden Bears de Californie, Ogunbowale et Durr sont en concurrence pour la première place du prochain draft de la WNBA qui s'annonce déjà palpitant. 

Dans ce premier face à face de la saison, Arike Ogunbowale a eu le dernier mot sur la meneuse star de Louisville Asia Durr. En 40 minutes, la nigériane a livré une excellente copie avec 30 points à 8/15 au tir, 5 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions et un contre. En face, Asia Durr a répondu avec 29 points à 9/20 au tir, 6 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un contre en 40 minutes. 

"N'importe quel match dans l'ACC est une grande victoire; il y a beaucoup d'excellentes équipes et beaucoup de bouleuversements", a déclaré Ogunbowale après avoir marqué 26 de ses 30 points, un record en deux quarts temps, pour aider les Fighting Irish à remonter 18 points de retard pour battre les Cardinals lors du choc de l'ACC entre le N°1 contre N°2. C'est le deuxième choc disputé par Notre-Dame cette saison après son revers contre UConn. 

Retour à l'accueil