Blessé au genou avec l'équipe nationale Centrafricaine à Dakar et écarté des parquets depuis de nombreux mois, Michael Mokongo devrait logiquement faire son retour chez les Fauves le mois prochain à Abidjan en Côte d'Ivoire.

Blessé au genou avec l'équipe nationale Centrafricaine à Dakar et écarté des parquets depuis de nombreux mois, Michael Mokongo devrait logiquement faire son retour chez les Fauves le mois prochain à Abidjan en Côte d'Ivoire.

Après plusieurs mois d'indisponibilité en raison d'une blessure au genou contractée à Dakar lors de l'Afrobasket 2017, le meneur international centrafricain Michael Mokongo est désormais à 100% et devrait normalement réintégrer l'équipe nationale centrafricaine. 

Mike Mokongo qui avait fait son retour sur les parquets en novembre dernier avec Poissy basket en National 2 devrait sans surprise réintégrer les rangs de l'équipe nationale centrafricaine en vue de la dernière fenêtre des Éliminatoires de la Coupe du Monde de FIBA 2019 (zone Afrique).

L'ancien meneur monégasque, également passé par de nombreux clubs européens comme Chalon, Banvit, Apoel Nicosie et le Championnat espagnol, a été très bon depuis son retour sur les parquets avec l'équipe de Poissy basket. En quatre matchs, Mokongo affiche une moyenne de 15.4 points et 5.2 passes décisives. Des prestations solides qui devraient sans doute lui permettre de trouver une nouvelle destination en France ou à l'étranger dans une ligue supérieure, sachant qu'il a une option dans son son contrat en cas d'une meilleure offre à l'étranger.

En attendant, Mokongo se dit disponible de répondre à l'appel de la direction technique nationale pour aider les Fauves à Abidjan en Côte d'Ivoire le mois prochain lors de la dernière fenêtre des Éliminatoires de la Coupe du Monde de FIBA 2019. La République Centrafricaine affrontera le Nigéria, le Mali et le Rwanda dans l'espoir de s'imposer sur l'ensemble des trois matchs avec au moins 120 points d'écart pour arracher le ticket qualificatif du meilleur troisième entre les mains des Lions Indomptables du Cameroun. 

Retour à l'accueil