Les Éléphants prêts à saisir l'opportunité de jouer à domicile pour se qualifier à la Coupe du Monde

ABIDJAN (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - C'est finalement à Abidjan, en Côte d'Ivoire, que se joueront les deux dernières places dévolues aux représentants africains à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine.  

Cette décision de FIBA Afrique, communiquée lundi, fait suite au retrait du Sénégal comme hôte de la fenêtre pour des raisons logistiques et administratives.

Du 22 au 24 février, la Côte d'Ivoire recevra ainsi dans sa plus grande ville la seconde manche du Groupe F, qui comprend le Mali, le Rwanda, la République centrafricaine, le Sénégal et le Nigeria.

Suite à cette décision, Abidjan devient la huitième ville africaine - après Maputo, Dakar, Luanda, Lagos, Tunis, Le Caire et Yaoundé - à accueillir les Éliminatoires Zone Afrique à 16 nations.

Cette sixième fenêtre marque la première fois que la Côte d'Ivoire organise un tournoi majeur de la FIBA depuis l'AfroBasket 2013, qui avait été qualificatif pour la Coupe du Monde FIBA 2014 en Espagne.

Les matchs des Éliminatoires du mois prochain conclueront la campagne qualificative pour la Coupe du Monde FIBA 2019, qui avait débuté en novembre 2017. À ce jour, les seuls pays africains qualifiés pour cette toute première compétition mondiale à 32 équipes sont le Nigeria, la Tunisie et l'Angola.

Le tournoi à six nations aura lieu au Palais des Sports de Treichville. Pour Mathieu Agui-Miezan, président de la fédération ivoirienne de basketball, la réception de celui-ci augmentera les chances de qualification de son pays pour sa première Coupe du Monde depuis 2010.

Il a déclaré : "Le staff et les joueurs sont prêts à se battre pour aller chercher cette qualification. Nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend, mais jouer à domicile est une fantastique opportunité pour nous."

Agui-Miezan est confiant quant aux chances des "Éléphants", convaincu qu'ils ont les moyens de se rendre en Chine en 2019.

"Nous mettons tout en œuvre pour que cette sixième fenêtre soit un succès," conclut-il. 

FIBA

Retour à l'accueil