Hervé Lamizana tout heureux de réintégrer l'équipe nationale de Côte d'Ivoire

ABIDJAN (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Après presque six ans d'absence, Hervé Lamizana a choisi de porter à nouveau le maillot de la Côte d’Ivoire.

Au moment où les ‘Éléphants’ se préparent à accueillir l’ultime fenêtre des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019, du 22 au 24 février, ils mettent tout en œuvre pour rassembler le meilleur groupe de joueurs possible.

"NOUS SOMMES TOUS CONSCIENTS QUE LA TÂCHE SERA ARDUE, MES JOUEURS ET LA FÉDÉRATION TRAVAILLENT ENSEMBLE POUR ACCOMPLIR CETTE MISSION QUE BEAUCOUP DE GENS ESTIMENT IMPOSSIBLE."
- Povia

Et lorsque le coach Paolo Povia a été informé de la disponibilité de Lamizana, il s’en est tout de suite réjoui.

"C’est un bosseur, il est déterminé et il est content de faire son retour en sélection," dit Povia à FIBA.basketball.

La dernière fois que l’ailier-fort de 2.08m a revêtu le maillot ivoirien, dans sa ville natale d’Abidjan, il avait été une source d’inspiration pour ses coéquipiers, avec des moyennes de 10 points et 6 rebonds, les meilleures de sa sélection nationale durant le FIBA AfroBasket 2013.

"Nous allons conserver la majorité de l’équipe qui a pris part à la 4ème fenêtre des Éliminatoires au Nigeria, et nous y incorporerons Lamizana et un ou deux autres joueurs," ajoute Povia.

Paolo Povia

Paolo Povia

Mais Povia n’est pas le seul à se réjouir du retour de Lamizana : Souleymane Diabate - membre clé du contingent ivoirien de ces dernières années - souligne l’importance de pouvoir compter sur le joueur de 38 ans.

"Il a de l’expérience, il nous a beaucoup donné par le passé, et dans notre situation actuelle, nous avons besoin de ses qualités pour nous aider à gagner le plus de matchs possible."

Hervé Lamizana tout heureux de réintégrer l'équipe nationale de Côte d'Ivoire

Si elle entend décrocher l’un des deux billets encore en jeu pour les représentants africains à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine, la Côte d’Ivoire doit non seulement remporter ses trois rencontres face au Nigeria, au Rwanda et au Mali, elle devra aussi se surpasser pour espérer finir meilleure troisième nation du second tour des Éliminatoires Zone Afrique.

La Côte d’Ivoire pourrait toutefois terminer au second rang du Groupe F si le Sénégal perd ses trois matchs.

Elle peut finir meilleure troisième si elle gagne ses trois dernières confrontations avec un écart combiné d’au moins 65 ou 66 points, en fonction du nombre de points marqués (65 si elle inscrit plus de 294 points, 66 si elle en score moins de 294).

"Nous sommes tous conscients que la tâche sera ardue," admet Povia, qui poursuit : "Mes joueurs et la fédération travaillent ensemble pour accomplir cette mission que beaucoup de gens estiment impossible."

"La bonne chose au regard de cette situation, c’est que tout le monde, y compris Lamizana, est extrêmement motivé pour ces trois matchs."

Interrogé sur ces Éliminatoires à Abidjan, Mohamed Koné, l’un des Éléphants les plus expérimentés, répond : "Nous serons prêts à relever le défi."

Selon Povia, la fédération ivoirienne de basketball et Ismaël N’Diaye, le directeur général de l’équipe, sont en train d’établir un plan de préparation pour organiser un camp d’entraînement une semaine ou dix jours avant le tournoi à six équipes.

FIBA

Retour à l'accueil