Boston rêve du duo Irving-Davis : les Pelicans ont tout intérêt à patienter jusqu'en juillet

Info du vendredi 31 janvier à 19h00 :

Agent libre dans quelques mois, Kyrie Irving fait beaucoup parler de lui depuis la demande de trade d’Anthony Davis. Un départ pour les Lakers et des retrouvailles avec LeBron étant souvent évoqués. Pourtant l’issue de sa saison devrait être celle prévue depuis le début.

 Echangé à Boston en 2017 après son mal-être du côté de Cleveland, Kyrie Irving s’est longtemps estimé chanceux d’avoir atterri chez les Celtics. Son père a grandi dans la ville et c’est donc un endroit familier pour lui. Sur le parquet, les choses se passent également plutôt bien puisque le meneur s’épanouit. Tellement que dès le début de saison, il avait annoncé aux supporters son intention de renouveler son contrat dans le Massachusetts, lui qui prendra fin au terme de l’exercice.

Pourtant, il faut croire que même la parole d’un joueur peut être remise en doute. Au cours des derniers jours et d’après Sports Illustrated, Irving pourrait quitter les C’s à la fin de la saison avec l’envie de jouer au côté d’Anthony Davis. Le petit jeu de LeBron James en voiture n’a d’ailleurs certainement pas éteint les rumeurs.

Alors Steve Bulpett, du Boston Herald, a décidé d’aller à la pêche aux informations pour tenter de dénicher le vrai du faux et de savoir si les spéculations étaient erronées. Toutes vont dans le même sens : aucune raison de penser que le meneur va quitter Boston à l’issue de la saison.

Malgré le feuilleton Anthony Davis, Irving n’aurait donc pas changé d’avis et compte bien prolonger son bail chez les hommes en vert. Il faut dire que dans les faits et avec son attitude sur le parquet, le meneur fait tout pour le comprendre et rien n’indique qu’il partira. Seul petit point noir récemment ? Ses critiques contre ses jeunes coéquipiers, même si cette histoire semble désormais loin derrière.

Prolongation ou non de Kyrie Irving, les Celtics vont tenter de recruter Davis cet été si l’intérieur est toujours aux Pelicans. S’ils y arrivent, difficile d’imaginer Uncle Drew faire volte-face.

Boston rêve du duo Irving-Davis : les Pelicans ont tout intérêt à patienter jusqu'en juillet

Info du vendredi 31 janvier à 10h00 :

Anthony Davis ne serait pas chaud pour aller à Boston pour une raison : Des doutes sur la re-signature de Kyrie Irving

Dans un très long article consacré au dossier Anthony Davis, ESPN nous en apprend un peu plus sur le cas du Pelican et ce qui se trame en coulisse. Tout d’abord que le téléphone de Dell Demps, GM de la franchise, sonnerait beaucoup, et qu’il répondrait aux équipes, sauf aux Lakers. 

Pourtant, selon ESPN, ces derniers se poseraient, sans trop de surprise, comme la seule destination où son camp, mené par Rich Paul, agent de LeBron James, voudrait qu’il atterrisse. En effet le message qui serait envoyé aux autres équipes, c’est que si elles venaient à le récupérer, il n’y resterait qu’un an, et partirait lors de la free agency en 2020. Un moyen de les dissuader de tenter leur coup, même si d’après ESPN, ça ne devrait pas en arrêter certaines, qui voudraient tenter leur chance pour la fin de saison et la suivante.

L’équipe qui a les meilleurs atouts, et qui rêve de Davis depuis des années, Boston, n’intéresserait plus vraiment son camp. Pour quelle raison ? Elle se nomme Kyrie Irving. En effet, si ce dernier a annoncé avant le début de la saison qu’il allait re-signer, plus les jours passent et moins son camp penserait qu’il va obligatoirement y re-signer. C’est pour cela que Boston aurait reçu le même message que les 27 autres équipes de la ligue, hormis les Lakers.
 
Mais cela n’aurait aucun effet sur la volonté farouche des Celtics de tout faire pour le récupérer lorsqu’ils en auront la possibilité, c’est-à-dire pas avant le premier juillet (on vous explique pourquoi ici). Les C’s, armés de leurs nombreux atouts, seraient aussi confiants quant à la re-signature d’Irving. Ils penseraient notamment qu’en faisant affaire avec les Pelicans, l’arrivée de Davis, convaincra définitivement Irving de rester. Ils auraient confiance en leurs chances de le convaincre ensuite en 2020 de rester s’ils se sont montrés à la hauteur de remporter un titre, voire l’ont remporté.

Les Pelicans seraient bien conscients que les Celtics pourront faire une énorme offre pour Davis et ils seraient prêts à attendre cet été pour le transférer. Reste à voir ensuite ce que pourrait être cette offre et Boston aimerait ne pas proposer Jayson Tatum dans ce deal pour former un big 3 Irving, Davis, Tatum. Ils voudraient plutôt proposer un package autour de Jaylen Brown, Gordon Hayward, Marcus Smart, Terry Rozier et leurs nombreux premiers choix de draft. Cela représente un risque d’envoyer toutefois ce message et ils pourraient se faire griller par les Lakers et Danny Ainge pourrait donc annoncer aux Pelicans qu’ils incluront sans doute Tatum…

Boston rêve du duo Irving-Davis : les Pelicans ont tout intérêt à patienter jusqu'en juillet

Info du Jeudi le 30 janvier 2019 :

LES CELTICS DEMANDENT AUX PELICANS D’ATTENDRE POUR ÉCHANGER ANTHONY DAVIS

Hors course jusqu’à l’été concernant Anthony Davis, les Celtics vont devoir espérer que les Pelicans patientent afin de trader leur superstar. Le message est d’ailleurs passé, et Boston aurait promis du lourd à leurs homologues.

 Sa demande de trade étant devenue publique depuis quelques jours désormais, Anthony Davis est fort logiquement au cœur de 90% des dernières rumeurs au sein du monde de la balle orange. Entre les Lakers, les Knicks ou encore les Celtics, on a désormais le droit à une pléthore de théories sur l’avenir de l’homme au mono-sourcil. Les dernières en date concernent grandement Boston qui pourrait demander gentiment à leurs collègues de les attendre pour juillet.

Pour le petit rappel des faits, les C’s ne peuvent en effet pas chercher à acquérir Davis avant le 7 février prochain, et ce à cause de la Rose Rule. Pour faire simple, Danny Ainge devrait se débarrasser de Kyrie Irving pour rameuter Anthony Davis dans le Massachusetts, ce qui n’arrivera pas. La franchise se retrouve alors coincée et a pour seul espoir de convaincre les Pels de patienter cet été afin de revenir dans les discussions.

C’est une théorie confirmée par le très bien informé Adrian Wojnarowski. Selon l’insider d’ESPN, les Celtics vont demander aux Pelicans d’être patients. Le but est évident : attendre l’été et revenir tel un boulet de canon dans les tractations. A ce jeu-là, Ainge a justement bon espoir de faire mouche puisque sa franchise possède sans aucun doute la meilleure offre du marché, à condition qu’un Jayson Tatum figure dans la transaction. Mais toujours selon la même source, Boston serait justement enclin à donner tout ce qui est nécessaire aux Pelicans : comprenez ici que Tatum pourrait figurer dans les rumeurs.

Pour l’heure, la franchise de Louisiane promet d’être patiente afin de faire son choix et de récupérer la meilleure contrepartie possible contre Davis. Des discussions devraient prochainement avoir lieu avec les Lakers, mais aucun accord n’est encore promis. Magic Johnson et Rob Pelinka ont cependant la pression, puisqu’ils vont devoir transmettre une offre qui ne se refuse pas sous peine de voir arriver les Celtics dans les pourparlers dans quelques mois.

Avec un Davis agent libre en 2020, les Pels ne sont actuellement pas dans un sentiment d’urgence. La balle est dans le camp de Los Angeles.

Retour à l'accueil