Bradley Beal (40 pts, 11 rbs, 15 ast) a été phénoménal pour offrir aux Wizards une succès dingue contre les Suns, après trois prolongations (149-146).

Bradley Beal (40 pts, 11 rbs, 15 ast) a été phénoménal pour offrir aux Wizards une succès dingue contre les Suns, après trois prolongations (149-146).

Le surprenant Thomas Bryant a inscrit 31 points à (14/14 au tir et 13 rebonds) pour offrir la victoire à Washington contre Phoenix (149-145) lors d'une rencontre à rallonge (trois prolongations).

Les affiches les moins séduisantes donnent parfois lieu au spectacle le plus improbable. Ce Washington-Phoenix, entre mal classés de leurs conférences respectives, en est la preuve parfaite. Les Wizards ont eu besoin de trois prolongations pour venir à bout (149-146) de la lanterne rouge de la Conférence Ouest. C'est sur le plan chiffré que cet affrontement a priori banal a défié l'entendement.

Les 295 points cumulés par les deux franchises constituent tout simplement le total le plus élevé en NBA depuis 2008 et un Denver-Seattle à 298 points. L'intouchable record appartient toujours à Detroit et Denver, qui s'étaient quittés sur un 186-184 en 1983 après, là aussi, trois prolongations. Sur le plan individuel aussi, il y a eu du cocasse. En l'absence du leader très discuté de l'équipe, John Wall, Bradley Beal a montré qu'il n'avait aucun problème à endosser le rôle de patron dans la capitale fédérale. L'arrière All-Star a réussi le premier triple-double de sa carrière avec 40 points, 15 passes et 11 rebonds.

Thomas Bryant, un "perfect" à la Chamberlain
La surprise du chef est venue de Thomas Bryant, pompier de service au poste 5 depuis le début de la saison au gré des indisponibilités de Dwight Howard et de la confiance disparue de Scott Brooks en Ian Mahinmi. Le sophomore a rendu une copie d'une perfection rare, avec 31 points inscrits sans rater le moindre de ses 14 shoots, tout en convertissant ses 3 passages sur la ligne des lancers. Un seul joueur dans l'histoire de la NBA a marqué autant de paniers sans en rater un seul: le mythique Wilt Chamberlain, avec trois marques à 15/15, 16/16 et 18/18.

Dans le camp adverse, Devin Booker a bien tenté de prolonger l'étonnante série de victoires en cours de la franchise arizonienne, mais ses 33 points et 14 passes n'ont pas plus payé que le gros double-double (26 points, 17 rebonds) de DeAndre Ayton, le numéro un de la dernière Draft. La deuxième apparition de Kelly Oubre, justement arrivé en provenance de Washington la semaine passée, a elle été plutôt intéressante (20 points). 

Ce succès permet aux Wizards, en crise de résultats depuis le début de la saison, de garder la huitième place en vue, même si celle-ci, détenue pour l'heure par Miami, est déjà à trois victoires devant.

Washington vient à bout des Suns après trois prolongations

Dans le camp adverse, Devin Booker a bien tenté de prolonger l'étonnante série de victoires en cours de la franchise arizonienne, mais ses 33 points et 14 passes n'ont pas plus payé que le gros double-double (26 points, 17 rebonds) de DeAndre Ayton, le numéro un de la dernière Draft. La deuxième apparition de Kelly Oubre, justement arrivé en provenance de Washington la semaine passée, a elle été plutôt intéressante (20 points). 

Ce succès permet aux Wizards, en crise de résultats depuis le début de la saison, de garder la huitième place en vue, même si celle-ci, détenue pour l'heure par Miami, est déjà à trois victoires devant.

Retour à l'accueil