Toronto éteint les Sixers et conforte son fauteuil de leader

Malgré les 38 points et 10 rebonds de Jimmy Butler, les Sixers se sont inclinés pour la 13ème fois de suite chez les Raptors (113-102). Kawhi Leonard a également régalé avec 36 points. Serge Ibaka signe 18 points et 8 rebonds, tandis que Pascal Siakam ajoute 6 points, 8 rebonds et 6 passes décisives. 

La « finale » aura lieu lundi prochain. Le calendrier de la NBA est ainsi fait, heureux hasard, que mercredi soir, le premier de la conférence Est (Toronto) recevait le troisième (Philadelphie) et le deuxième (Milwaukee) le quatrième (Detroit), et que les vainqueurs de ces deux chocs, la « logique » ayant été respectée, s'affronteront dans quatre jours au Canada. Ou comment faire d'un Raptors-Bucks qui aurait pu être somme toute assez ordinaire une sorte de finale...

Embiid cadenassé
À Toronto, le choc entre Raptors et Sixers, marqué par le duel de haut vol entre Kawhi Leonard (36 points) et Jimmy Butler (38 points), a longtemps été équilibré. Les Canadiens ont creusé l'écart en passant un 9-0 au début du quatrième quart-temps (90-81, 39e), une avance qu'ils ont préservée grâce à une grosse dernière période de Jonas Valanciunas (18 de ses 26 points). Cette victoire (113-102) ne souffre au final d'aucune contestation, « Philly » ayant peiné (21 balles perdues, 31 % à 3 points) face à la défense bien en place de Toronto, notamment Joel Embiid (10 points à 5/17). Un souci récurrent pour les Sixers à l'extérieur, où ils n'ont gagné que quatre matches sur douze.

Retour à l'accueil