Sans Irving, Horford et Hayward, Boston signe une 6ème victoire consécutive face aux Pelicans

Pourtant privés de nombreux joueurs majeurs, les Boston Celtics ont dominé lundi soir les New Orleans Pelicans (113-100). L'ailier nigérian des Celtics, Semi Ojeleye a brillé pour deuxième fois consécutive en signant 11 points et 6 rebonds en 22 minutes.

Boston enchaîne sans ses stars
Kyrie Irving, Gordon Hayward ou encore Al Horford manquaient à l'appel pour Boston lundi soir. Des absences de poids qui n'ont pas vraiment eu d'impact sur le jeu des Celtics, vainqueurs de New Orleans Pelicans en manque d'inspiration au TD Garden (113-100).

Malgré un semblant d'équipe B aligné par Brad Stevens, les locaux n'ont jamais vraiment été inquiétés par les « Pels », en manque d'énergie après avoir joué la veille contre Detroit. Dans ce contexte, Marcus Morris s'est particulièrement distingué en compilant 31 points (à 10/15), 4 rebonds et 4 passes décisives. Les ailiers Jayson Tatum (21 pts) et Jaylen Brown (19 pts) ont apporté leur pierre à l'édifice. En face, seuls Anthony Davis (41 pts, 7 rbds) et Julius Randle (20 pts, 11 rbds).

Les multiples absences enregistrées chez les Celtics, et notamment celle du pivot Aaron Baynes, ont notamment permis au rookie Robert Williams (7 pts, 11 rbds) d'obtenir du temps de jeu, ainsi que la responsabilité de défendre sur Anthony Davis. Une tâche compliquée, mais il s'est distingué avec deux contres sur son vis-à-vis. « Et bien il l'a tenu à 41 points, a plaisanté Brad Stevens. J'ai trouvé que Robert avait fait beaucoup de bonnes choses. Quand vous tirez et que Robert est dans le coin, vous pouvez le sentir. »

Sur courant alternatif depuis le début de saison, Boston a semble-t-il trouvé la bonne formule du moment avec cette sixième victoire consécutive enregistrée. Une série qui permet aux C's de pointer à la cinquième place à l'Est (16v-10d), à une défaite seulement d'Indiana, quatrième (17v-10d).

Retour à l'accueil