Luka Doncic et les Mavericks viennent à bout du Thunder

Les Mavericks ont réussi une fin de match de toute beauté face à Oklahoma City pour arracher la victoire (105-103). Luka Doncic (25 points) a encore été précieux.

De retour de blessure il y a deux jours, Dennis Smith Jr. avait plombé la fin de match des Mavericks contre New Orleans, prenant une décision douteuse sur l'ultime possession texane en déclenchant son lay-up après le buzzer. Dimanche, il avait envie de se racheter, et y est parvenu de la plus belle des manières. Au bout d'un duel intense qui a vu son équipe passer un 10-2 à Oklahoma City dans les deux dernières minutes, le meneur de jeu a en effet inscrit le lay-up de la victoire à 24 secondes du buzzer, avant de réussir une belle séquence défensive sur Paul George, pourtant intenable depuis le début de la rencontre (36 points à 12/24), pour valider le succès des Texans.

Westbrook à 4/22 aux tirs
Le Thunder a eu plusieurs occasions de faire le break, mais a été plombé par la maladresse de Russell Westbrook, qui a passé une soirée très difficile. S'il est passé tout près du triple-double (9 points, 9 rebonds, 8 passes et même 6 interceptions), il a aussi et surtout manqué dix-huit de ses vingt-deux shoots (4/22 !), dont deux échecs dans la dernière minute. Son ultime raté, à trois points au buzzer, a scellé la victoire des Mavs (105-103). « Rater des shoots, mettre des shoots, tout ça fait partie du jeu, mais je me dois de faire un meilleur boulot et cela ne tient qu'à moi », a réagi le MVP 2017, qui a fini quatre matches à moins de 25 % d'adresse en décembre.

Meilleur marqueur des Mavs, Luka Doncic a fini la rencontre avec 25 points au compteur. Le rookie slovène avait notamment offert un avantage de treize longueurs à son équipe dans le troisième quart-temps, avant de s'effacer sur les dernières séquences offensives. OKC, qui s'incline pour la première fois cette saison lorsque George marque plus de 30 points, aura l'occasion de prendre sa revanche dans vingt-quatre heures : les deux équipes se retrouveront en effet dès lundi, dans l'Oklahoma cette fois, pour lancer la nouvelle année.

Retour à l'accueil