Nouvelle désillusion pour San Antonio. En déplacement chez les Lakers, les Spurs espéraient bien renouer avec la victoire après les quatre défaites concédées lors de leurs quatre derniers matches, mais c’était sans compter sur un dernier quart joué à l’envers. Alors qu’ils menaient de quatre points à la fin du troisième acte (82-78), les Texans ont en effet encaissé 43 points dans la dernière ligne droite, s’inclinant 121-113. La faute essentiellement à LeBron James, auteur de 42 points à 15 sur 24 aux tirs, Kyle Kuzma l’épaulant avec 22 points, 9 rebonds et 5 passes. De quoi rendre vains les 32 points de DeMar DeRozan ou les 31 de Rudy Gay chez les Spurs.

Nouvelle désillusion pour San Antonio. En déplacement chez les Lakers, les Spurs espéraient bien renouer avec la victoire après les quatre défaites concédées lors de leurs quatre derniers matches, mais c’était sans compter sur un dernier quart joué à l’envers. Alors qu’ils menaient de quatre points à la fin du troisième acte (82-78), les Texans ont en effet encaissé 43 points dans la dernière ligne droite, s’inclinant 121-113. La faute essentiellement à LeBron James, auteur de 42 points à 15 sur 24 aux tirs, Kyle Kuzma l’épaulant avec 22 points, 9 rebonds et 5 passes. De quoi rendre vains les 32 points de DeMar DeRozan ou les 31 de Rudy Gay chez les Spurs.

LeBron James a pris les choses en main en inscrivant 20 de ses 42 points dans le money time pour permettre aux Lakers d'enchaîner un 4ème succès de rang face à des Spurs (121-113) décidément en grande difficulté !

La progression : Les Lakers quatre à quatre
LeBron James et ses coéquipiers pointent à la cinquième place de la conférence Ouest grâce à leur quatrième victoire de suite, à domicile face à San Antonio (121-113), la onzième sur les 14 derniers matches. Les Texans ont pourtant compté huit points d'avance dans le quatrième quart-temps (87-95, 40e) mais les Californiens étaient passés devant à peine deux minutes plus tard grâce à neuf points consécutifs de James (42 points dont 20 dans le dernier quart-temps).

Les Lakers ont finalement fait la différence à coups de trois points, terminant sur une note positive une soirée qui avait mal débuté avec une entorse à une cheville pour Brandon Ingram dès le premier quart-temps. Les tests effectués aux rayons X n'ont pas décelé de blessure grave.

Retour à l'accueil