John Wall éteint les Lakers avec 40 points et 14 passes décisives

Vingt-quatre heures après avoir surclassé les Charlotte Hornets dans leur salle, les Los Angeles Lakers n'ont pas été à la hauteur chez les Washington Wizards, dimanche (128-110).

Les Los Angeles Lakers ont passé un sale dimanche dans la capitale. Euphoriques la veille après leur large succès à Charlotte (128-100), marqué par les triple-doubles de LeBron James et Lonzo Ball, les hommes de Luke Walton pris une douche froide face à une franchise qui n'a pourtant rien montré depuis le début de saison (128-110).

Les Angelenos n'avaient tout simplement pas l'énergie, ni la « profondeur » à en croire James, pour lutter à armes égales face à un adversaire qui a été porté toute la soirée par un John Wall omniprésent (40 pts à 16/27, 6 rbds, 14 pds). Dans le sillage du meneur, Bradley Beal (25 pts à 10/24, 12 rbds), Jeff Green (20 pts à 8/15, 7 rbds) ou encore Sam Dekker (20 pts à 10/15) se sont associés pour rapidement mettre leur équipe à l'abri. À la pause, la rencontre était pratiquement pliée (71-51, 24e).

Côté visiteurs, l'entame de match a été marquée par un affreux 0//8 à trois points (5/19 au tir). L'écart a grimpé jusqu'à 27 points en court de troisième quart avant de se stabiliser et de progressivement se réduire, grâce notamment à Kentavious Caldwell-Pope, qui a su profiter du naufrage des Lakers pour se distinguer individuellement (25 pts à 9/12, 6 rbds, 5 pds).

Los Angeles (18v-12d), battu deux fois en trois matches, marque le pas à l'Ouest et voit l'écart se creuser légèrement sur Oklahoma City (18v-10d). Washington (12v-18d), qui n'a pas dit son dernier mot dans la course aux play-offs à l'Est, a ainsi mis fin à une série de quatre défaite et compte bien s'inspirer de ce succès pour enchaîner chez les Atlanta Hawks mardi.

Retour à l'accueil