James Harden s'occupe des Pelicans

James Harden a encore enfilé 41 points et permet aux Rockets de battre les Pelicans (108-104). Il est le premier joueur, depuis Oscar Robertson, a enchaîné 7 matchs à au moins 35 pts et 5 passes.

Offensivement, il n'y a pas mieux que James Harden aujourd'hui en NBA. C'est son coach, Mike d'Antoni, qui l'assure. « Et je ne pense pas avoir tort : j'ai la chance de le voir à l'oeuvre tous les soirs, dit-il. Je ne vois pas qui ferait mieux que lui. Et en plus de marquer et de passer, il prend des rebonds, il réussit des interceptions. C'est fou, tout ce qu'il peut faire. » Samedi, face à des Pelicans visiblement fatigués par leur succès étriqué face aux Mavs la veille, le MVP en titre a une nouvelle fois explosé les compteurs : 41 points, 9 rebonds, 6 passes, 3 interceptions, 2 contres, et une solide victoire au bout (108-104).

Le barbu devient le premier joueur depuis Oscar Robertson, dans les années 1960, à enchaîner sept matches d'affilée à plus de 35 points et 5 passes, un accomplissement qu'il a accueilli en assurant que c'était « ce pour quoi (il) joue, être mentionné aux côtés des plus grands noms ». C'est en tout cas ce qui permet à Houston de terminer l'année en trombe (neuf victoires sur les dix derniers matches), et de s'accrocher au Top 5 de la conférence Ouest, toujours dominée par Denver.

Retour à l'accueil