Gordon Ayward propulse les Celtics vers un troisième succès de rang

Le revenant (bis) : Gordon Hayward
C'est un cas un peu différent. Après une année blanche à 99% à cause d'une grave blessure à une jambe, l'arrière-ailier de Boston rejoue depuis le début de saison, mais loin des standards qui furent les siens dans l'Utah (11,2 points). Samedi, Gordon Hayward a retrouvé de sa superbe en cumulant 30 points (en autant de minutes), 9 rebonds et 8 passes dans le Minnesota, aidant les Celtics à obtenir un troisième succès de rang (108-119). «Je ne suis pas encore là où je voudrais en être, mais ça revient lentement. La confiance remonte aussi. C'est mieux pour l'équipe si je ne suis pas passif ou hésitant», a-t-il décrit avant d'être arrosé par ses coéquipiers menés par Guerschon Yabusele.

 L'action : le dunk de Willie Cauley-Stein
Dans une soirée où le suspense n'était pas souvent au rendez-vous, le duel entre Sacramento et Indiana a compensé. Les Kings se sont imposés à domicile à l'issue d'un match ultra serré (111-110) en passant une dernière fois devant sur une claquette-dunk de Willie Cauley-Stein à 16 secondes de la fin après une pénétration de De'Aaron Fox puis en défendant bien sur la dernière action des Pacers, qui devraient bientôt récupérer leur leader Victor Oaldipo (genou) selon ESPN. Pour la teinte « yougo », les meilleurs marqueurs respectifs ont été le Croate Bojan Bogdanovic (27 points) pour Indiana et le Serbe Bogdan Bogdanovic (20 points) pour Sacramento.

Retour à l'accueil