John Wall, meneur des Wizzards, devrait se faire opérer à un talon. Ce serait alors la fin de sa saison.

John Wall, meneur des Wizzards, devrait se faire opérer à un talon. Ce serait alors la fin de sa saison.

En proie à de nombreux problèmes physiques depuis le début de la saison, John Wall devrait décider de mettre prématurément un terme à celle-ci. Le meneur des Wizzards devrait se faire opérer à un talon et observer une convalescence de six à huit mois. Incapable d'évoluer à son meilleur niveau cette saison en raison de douleurs récurrentes, Wall pourrait privilégier un retour à 100 % pour le prochain exercice.

La star des Wizards de Washington , John Wall , subira une opération pour réparer les éperons osseux au talon gauche, a annoncé l’équipe lors de la victoire de 130-126 contre les Charlotte Hornets, samedi .

Wall, 28 ans, devrait être absent six à huit mois avant de faire son retour sur les parquets, a annoncé l'équipe.

Les médecins ont déterminé que l'opération était nécessaire pour que Wall puisse remédier à un problème qui le dérangeait depuis plus d'un an. Wall a rencontré samedi le spécialiste, le Dr Robert Anderson, qui a recommandé l'opération.

Wall tentait de jouer avec sa blessure, mais la situation s'aggravait, ont indiqué des sources à ESPN, et le fait de subir l'opération maintenant devrait lui permettre de revenir en bonne santé pour le début de la saison prochaine.

"Cela fait presque trois ans que je suis avec lui", a déclaré l'entraîneur Scott Brooks à propos de Wall. "Il est aussi coriace que jamais. Il ne s'est jamais plaint. Il voulait jouer pour son équipe, mais il a atteint un point où il a dû prendre des décisions difficiles. Et c'est pourquoi il a rencontré un spécialiste. "

Wall, qui totalise en moyenne 20,7 points et 8,7 passes décisives par match, a été capable de gérer la douleur et a défendu son  statut de joueur all-star à certains matchs de la saison. Le 16 décembre à Los Angeles, il a marqué 40 points avec 14 passes décisives contre les Lakers.

Mais à d'autres moments, la douleur et l'enflure rendaient les mouvements difficiles, comme le 8 décembre, lorsque les Cavaliers l'ont retenu à un moment donné. Il a ensuite raté le prochain match de Washington deux jours plus tard dans l'Indiana.

Les Wizards ont amélioré leur bilan à 14-24 avec la victoire de samedi, en cassant une série de trois défaites. Washington avait perdu cinq des six derniers matchs. Tomas Satoransky a débuté à la place de Wall pour la deuxième nuit de suite et a récolté 20 points et six passes décisives contre les Hornets.

Retour à l'accueil