Utah renoue avec la victoire à Sacramento

Privé de Mitchell, le Utah Jazz s'est imposé à Sacramento (133-112). Sans Parker, les Charlotte Hornets ont été battu par les Atlanta Hawks (124-123).

Après trois défaites de rang et quatre jours après avoir été dominés par Sacramento sur leur parquet, le Utah Jazz a pris sa revanche sur les Kings en Californie (133-112). Malgré l'absence de Donovan Mitchell (côtes), son meilleur marqueur, l'attaque du Jazz a réalisé sa meilleure performance de la saison. Ricky Rubio a donné l'impulsion avec 27 points (à 11 sur 16 au tir), plus cinq passes décisives (et 7 rebonds). Il a été bien accompagné par Rudy Gobert (18 points, 15 rebonds, 5 passes) mais aussi Joe Ingles (18 points) ou encore Jae Crowder (14 points) qui était titularisé pour la deuxième fois de la saison seulement. Dans un match marqué par les nombreuses pertes de balle (17 pour Sacramento, 18 pour Utah), le Jazz a également fait la différence sous les panneaux en récupérant treize rebonds de plus que leurs adversaires (49 à 36).

7
C'est la septième victoire de rang d'Utah sur le terrain de Sacramento. Le dernier succès des Kings contre le Jazz à domicile remonte au 8 décembre 2015. C'est aussi la septième victoire d'Utah sur les huit dernières confrontations entre les deux équipes.

Charlotte craque encore chez un «petit»
Onze jours après avoir perdu par 24 points d'écart de manière incompréhensible chez les Cleveland Cavaliers, les Charlotte Hornets ont connu une désillusion chez une équipe de bas de tableau, les Atlanta Hawks. Malgré un bon début de match et treize points d'avance au début du deuxième quart-temps (45-32), les Hornets, privés de Tony Parker touché aux côtes, n'ont pas su s'envoler dans ce match. Portés par un John Collins en grande forme (23 points, 11 rebonds, 4 passes décisives), les Hawks se sont accrochés jusqu'au bout. C'est finalement Kent Bazemore qui a eu le dernier mot à 4''6 de la fin sur une attaque de cercle qui a laissé la défense de Charlotte sans réponse (124-123). Au buzzer, Collins s'est encore montré à son avantage contrant le dernier tir de Kemba Walker (22 points).

Retour à l'accueil